Résumé

Ben Fitzmaurice est devenu le meilleur ami de Martin Gilmour le jour où, dans la cour de leur très chic école, Ben, héritier d’une prestigieuse dynastie, a pris la défense de Martin, petit boursier, fils unique d’une mère célibataire sans le sou. Depuis, Ben s’est fait un nom en politique, Martin est devenu critique d’art ; Ben a épousé la très parfaite Serena, Martin vit avec la très discrète Lucy. Et Ben est toujours le meilleur ami de Martin.

Ce soir, Ben fête ses quarante ans. Tout le gratin est présent. Martin aussi. Naturellement…

Le lendemain, Serena est dans le coma ; Lucy est internée. Ben est à l’hôpital ; Martin, lui, répond aux questions des policiers : que s’est-il passé durant cette soirée ? Pourquoi un tel déchaînement de violence ? Et si cette amitié en apparence parfaite cachait en réalité des sentiments bien plus troubles ?

L’avis de Cassandre

Tout commence par un interrogatoire de police. Martin Gilmour doit raconter ce qui s’est passé lors de la célébration des 40 ans de son meilleur ami, Ben Fitzmaurice. Et pour cause, Ben est au chevet de sa femme, Serena, dans le coma et Lucy, l’épouse de Martin, est internée. Qu’est-ce qui a bien pu se passer cette nuit-là ? Martin va se replonger dans son passé et nous l’expliquer…

Le roman se centre sur la relation ambigüe entre Martin et Ben. Tout les oppose, Martin vient d’un milieu modeste où il a grandi sans amour, Ben est né avec une cuillère d’argent dans la bouche. Ils vont se rencontrer dans une école prestigieuse où Martin est boursier. Ben le prend rapidement sous son aile et ils deviennent inséparables. Mais sous le vernis se cachent des non-dits et d’inavouables secrets…

L’invitation n’est pas un roman policier mais le suspense est tout de même au rendez-vous. L’envie de savoir ce qui s’est réellement passé est forte et par conséquent, on ne voit pas les pages défiler. Les personnages sont captivants bien qu’ils n’attirent pas la sympathie. Elizabeth Day nous offre une satire sociale fascinante. J’ai pris un réel plaisir à lire ce roman et j’ai ressenti un plaisir presque coupable lors de certaines scènes ! A découvrir !

L’invitation de Elizabeth Day, paru en mai 2018 aux éditions Belfond, 352 pages, 21,00€
Également disponible en version numérique

2 Comments on L’invitation de Elizabeth Day

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *