couv69779212Résumé

Harper est la spécialiste des grosses bourdes. On peut même dire qu’elle y excelle ! L’année passée, elle s’est faite virer de son équipe de natation, a gagné la réputation de la pire garce du lycée, puis est devenue le mouton noir officiel de sa famille. Mais sa pire erreur est sans doute d’avoir perdu son meilleur ami, Declan. Après six mois d’absence et de silence, Declan revient dans leur ville natale pour y passer l’été. Tout chez lui semble différent : il est plus grand, plus fort, et surtout plus séduisant que jamais… Harper aussi a changé, surtout depuis qu’on a diagnostiqué un cancer à sa mère. Declan ne veut plus avoir affaire à Harper. Pourtant, il est le seul à qui elle aurait voulu se confier. Mais alors que le destin les rapproche à nouveau, ils devront décider ce qu’ils peuvent sauver dans leur histoire…

L’avis de Cassandre

L’année où je t’ai perdu est un roman d’été que j’avais très envie de lire pour me détendre et m’évader quelques heures. On y découvre Harper, une adolescente de 17 ans qui passe un été dans sa ville natale. Harper est une fille à problèmes : alcool, tabac, relations sans lendemains, elle cumule les bêtises en traînant avec Sadie, une mauvaise fille. On pourrait penser que sa mère atteinte d’un cancer et son échec amoureux avec Declan auquel elle tenait tant sont les raisons de ses déboires mais en vain.

J’ai été très déçue par le personnage d’Harper qui se comporte en parfaite égoïste. Elle ne pense qu’à elle, n’est pas présente pour sa mère qui affronte la chimiothérapie, les douleurs. Elle n’est pas là non plus pour épauler son père qui porte seul son fardeau. Enfin, elle n’est pas vraiment présente pour ses amis Cory, Mackenzie, Gwen et Declan qui l’aiment réellement. Elle préfère traîner avec Sadie qui ne lui apporte rien sauf des problèmes. Heureusement, les personnages secondaires sont plaisants, toujours disponibles pour Harper, mais aussi drôles et attentionnés. Declan m’a touchée, c’est un jeune homme qui a affronté beaucoup de choses difficiles et qui arrive à recadrer Harper tout en l’aimant telle qu’elle est.

Pour conclure, j’attendais autre chose de ce roman. Le personnage principal a rendu ma lecture assez pénible. Néanmoins, L’année où je t’ai perdu est un roman qui parlera aux adolescents car il parle de sujets actuels dont la relation amoureuse à distance, ce besoin d’être très connecté et de toujours savoir ce que fait l’autre mais aussi de sujets plus classiques comme la quête d’identité et le passage à l’âge adulte.

L’année où je t’ai perdu d’Emily Martin, paru en mai 2016 aux éditions Hugo & Cie, 334 pages, 17€

8 comments on “L’année où je t’ai perdu d’Emily Martin”

  1. Coucou !
    Je serais super tentée, mais c’est le personnage principal qui me fait un peu peur. C’est typiquement ce que je déteste. Merci pour cette découverte intéressante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *