Couv - In The AfterRésumé

Ils entendent le plus léger des bruits de pas…
Ils sont plus rapides que le plus dangereux des prédateurs…
Et leur traque ne prendra fin qu’à votre dernier souffle !

Amy est devant sa télévision quand le pire se produit, quand ILS attaquent. New York, Paris, Tokyo… Des créatures sans pitié déferlent, et dévorent les humains. Personne ne sait d’où ils viennent mais une chose est sûre : la population de la planète décroît dramatiquement en quelques jours à peine. À l’abri de la grille électrifiée de sa maison, Amy parvient à leur échapper… mais pour combien de temps ?

Elle qui a perdu tous les siens parvient tout de même à recueillir Baby, une petite fille qui a miraculeusement survécu aux crocs acérés des nouveaux maîtres du monde. Trois ans qu’elles survivent en autarcie, quand d’autres survivants commencent à se manifester. Elles pensent que leur enfer est terminé… mais il ne fait que commencer !

L’avis de Cassandre

In the After m’a immédiatement interpellée. J’ai tout de suite su qu’il fallait que je le lise et je ne le regrette absolument pas !

Amy est une adolescente de quatorze ans qui mène une vie banale jusqu’à ce que les extra-terrestres débarquent. Des créatures jaune/verte qui tuent les humains et qui semblent vouloir les éradiquer. Amy est la seule survivante de sa famille. Un jour, elle tombe sur une enfant de trois ou quatre ans, qu’elle accepte de prendre sous son aile, elle la surnommera Baby.

Nous suivons Amy durant ses trois années de survie qui constituent son passé puis, son présent, où elle a alors dix-sept ans. Dès les premières lignes, je me suis sentie embarquée dans l’histoire. L’instinct de survie d’Amy et surtout de Baby m’a épaté. Si les extra-terrestres peuvent sembler ridicules au premier abord, il n’en est rien dans ce titre ! L’auteur a su les rendre crédibles et même, à m’effrayer !

Les personnages ne sont pas les seuls points forts de l’histoire. Il faut dire qu’il n’y a pas de temps morts et qu’on va de révélation en révélation sans que ça ne soit trop gros non plus. J’ai adoré les thèmes abordés : instinct de survie, la perte des règles qui maîtrisent notre société, la fin du monde etc. Pour un premier tome, il a tout pour plaire !

Je lis de moins en moins de romans « Young Adult » et j’avais peur que celui-ci fasse trop écho à ceux lus auparavant. Eh bien, ma crainte n’était pas fondée, bien au contraire. Il ne ressemble à aucun autre livre selon moi et je vous le recommande fortement !

Découvrez l’avis de notre partenaire Léa !

In the After de Demitria Lunetta, paru le 11 septembre 2014 aux Éditions Lumen, 410 pages, 15€

16 Comments on In the After de Demitria Lunetta

  1. Coucou =)
    Merci pour ce passage, ça me fait plaisir. J’aimerais bien le découvrir ce titre, ta chronique fait super envie et il a l’air vraiment bien.

  2. Je ne suis pas non plus une adepte du Youg Adult de par les thèmes récurrents qu’ils traitent et ne me touchent plus vraiment à mon âge, même si je reconnais qu’ils existent des exceptions et que ce titre, après lecture de ta chronique, pourrait en être une.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *