Couv - Il est de RetourRésumé

A Berlin, en 2011. Soixante-six ans après sa disparition, Hitler se réveille dans un terrain vague de Berlin. Et il n’est pas content : quoi, plus personne ne fait le salut nazi ? L’Allemagne ne rayonne plus sur l’Europe ? Tous ces Turcs qui ont pignon sur rue sont venus de leur plein gré ? Et, surtout, c’est une FEMME qui dirige le pays ? Il est temps d’agir. Le Führer est de retour et va remettre le pays dans le droit chemin. Et pour ça, il lui faut une tribune. Ca tombe bien, une équipe de télé, par l’odeur du bon filon alléchée, est toute prête à la lui fournir. La machine médiatique s’emballe et bientôt, le pays ne parle plus que de ça. Pensez-vous, cet homme ne dit pas que des âneries ! En voilà un au moins qui ne mâche pas ses mots. Et ça fait du bien, en ces temps de crise… Hitler est ravi qui n’en demandait pas tant. Il le sent, le pays est prêt. Reste pour lui à porter l’estocade qui lui permettra d’accomplir enfin ce qu’il n’avait pu achever…

L’avis de Cassandre

La seconde guerre mondiale est un sujet qui me tient très à cœur. Une histoire avec Hitler qui se réveille en 2011 ? Je prends avec plaisir !

Hitler se réveille sur un terrain vague, soixante-dix ans après sa mort. Il est évidemment perdu, la guerre est finie, il est haï de tous, plus de salut nazi, et l’Allemagne et la France sont désormais proches. Des producteurs le remarquent et l’embauchent pour faire des shows.

J’avais à la fois hâte et peur de lire ce titre car c’est tout de même un pari risqué. Et je dois dire que ma lecture m’a amusée. Les situations sont cocasses et les quiproquos nombreux. C’est plutôt drôle bien qu’un peu répétitif. En revanche, je reproche à ce titre d’avoir mis en scène un Hitler trop gentil, avec un cœur au fond de lui. C’est dommage.

L’histoire est pleine d’humour qui fuse de toute part. Hitler qui découvre Internet et les téléphones portables, c’est assez comique !

Un récit drôle et original malgré quelques longueurs et un Hitler trop gentil à mon goût.

Il est de retour de Timur Vermes, paru le 7 mai 2014 aux éditions Belfond, 405 pages, 19,33€

10 Comments on Il est de retour de Timur Vermes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *