Résumé

Il est des secrets de famille plus mortels qu’un poison.
Elle était l’une des meilleures à la brigade criminelle. Aujourd’hui, Gesine Gordes s’occupe des fleurs dans un cimetière, immense, à la périphérie d’une grande ville allemande.
Un matin sans histoire, elle comprend que les couronnes mortuaires déposées à la chapelle par ses soins sont destinées aux obsèques de sa propre soeur, Mareike. Les deux femmes ne s’étaient pas vues depuis que Philipp, le petit garçon de Gesine, a perdu la vie dans des circonstances troubles. Si Mareike lui apparaît toujours comme la responsable du drame, sa disparition mystérieuse se met à hanter Gesine.
La police, qui privilégie l’hypothèse du suicide, risque de classer l’affaire sans suite, comme pour Philipp. Peut-être Gesine a-t-elle renoncé à la vérité depuis trop longtemps ? Cette fois, il lui faudra mener à bien cette enquête et se confronter au passé…

L’avis de Cassandre

Dans Cœur de Lapin, nous partons en direction de l’Allemagne afin de rencontrer le personnage principal, Gesine Gordes, l’une des nombreuses ouvrière en espaces verts d’un immense cimetière. Gesine est une femme discrète et recluse, en marge d’une société à qui elle a tourné le dos. Mais son passé va rapidement la rattraper puisque aujourd’hui, on enterre une certaine Mareike, la sœur de Gesine. Et cet enterrement va faire remonter bien des secrets…

Cœur de lapin est un roman qui m’a rapidement plu. J’ai toujours apprécié ces thèmes : secrets, non-dits, huis-clos familiaux. Gesine est un personnage bourru dont on a envie de découvrir le passé, pourquoi elle a quitté un poste important dans la brigade criminelle et pourquoi elle en veut tant à sa sœur défunte. On alterne donc passé et présent.

Si le début était entraînant, la suite était relativement décevante. Au fil de notre lecture, des longueurs se font ressentir et quelques incohérences émergent. Il y a des événements un peu « trop gros » et le final n’est malheureusement pas à la hauteur et n’a rien de sensationnel. Malgré ces défauts, j’ai beaucoup apprécié le style d’écriture.

Pour conclure, un thriller plaisant au début mais dont je ressors déçue. Une histoire globalement plaisante mais qui sera vite oubliée…

Cœur de lapin d’Annette Wieners, paru en janvier 2018 aux éditions Pocket, 360 pages, 7,50€
Également disponible au format numérique

1 comment on “Coeur de lapin d’Annette Wieners”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *