Résumé

Je ne vais pas vous offrir quelque chose de matériel. Mon cadeau n’aura rien à voir avec un objet de valeur. En fait, voilà ce que j’aimerais offrir à la merveilleuse fée que vous êtes, mademoiselle. Vous allez faire un voeu. Et je l’exaucerai. Quel qu’il soit. À condition que vous ayez un voeu à formuler.
Comme un songe éveillé, un de ces instants suspendus qui nous hantent encore, longtemps après, Haruki Murakami nous livre une nouvelle mélancolique, douce-amère, magnifiquement mise en image par la talentueuse illustratrice allemande Kat Menschik, pour mieux restituer l’univers hypnotique du maître.

L’avis de Cassandre

Je n’ai lu de Murakami que son 1Q84 (le premier tome) dont j’étais ressortie mitigée mais avec le désir tout de même de lire un autre ouvrage de l’auteur. Sa nouvelle a attiré mon regard car il s’agit d’un Beau-Livre cartonné, illustré par Kat Menschik et on ne peut que le feuilleter avec émerveillement.

La nouvelle de Murakami est très courte, 70 pages à peine qui se dévorent en moins d’une heure mais qui laisse un souvenir impérissable. L’auteur japonais nous narre l’histoire d’une jeune fille qui célèbre son vingtième anniversaire, presque dans le secret. Elle travaille dans un restaurant en tant que serveuse mais ce jour d’anniversaire va être bouleversé par des événements pour le moins surprenants.

Birthday Girl est une parenthèse onirique dans laquelle chacun peut se retrouver et se projeter. Quel souvenir gardons-nous de nos vingt ans ? Quel vœu aimerions-nous voir exaucé ? Une belle nouvelle intemporelle.

Birthday Girl de Haruki Murakami, paru en novembre 2017 aux éditions Belfond, 70 pages, 17€

Quoi qu’on puisse souhaiter, aussi loin qu’on puisse aller, on reste ce que l’on est, voilà tout.

2 Comments on Birthday girl de Haruki Murakami

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *