couv74975659Résumé

Il y a vingt-trois ans, Frieda quittait Braxton sans un regard en arrière. Devenue psychothérapeute, elle pensait avoir tiré un trait définitif sur le traumatisme de sa jeunesse. Les révélations de Becky, sa nouvelle patiente, vont pourtant rouvrir en grand les portes de son passé. Des similitudes apparaissent immédiatement, Becky est une adolescente de Braxton fragile et incomprise. Et ce n’est pas leur seul point commun : toutes deux ont perdu leur innocence trop tôt, trop vite, dans des circonstances étrangement semblables. Et si elles étaient victimes du même agresseur ? Et si d’autres jeunes filles avaient subi le même sort ? Frieda est désormais prête à affronter la vérité que personne ne veut entendre. De retour sur les lieux du crime, elle va enfin faire la lumière sur cette terrible nuit du 11 février 1989

L’avis d’Audrey

Le couple Nicci French sont des auteurs que j’apprécie lire. On ne s’ennuie jamais. Terrible jeudi : le jour de l’innocence perdue est le quatrième tome d’une série qui en comporte huit. J’avais eu un peu de mal avec le troisième tome, donc j’ai eu très peur de commencer celui-ci.

On retrouve Frieda Klein, psychothérapeute à Londres. Un jour, Maddie une ancienne connaissance de Braxton, sa ville natale, se rend à son cabinet pour qu’elle aide Becky, sa fille de seize ans qui se comporte de manière étrange dernièrement. A la suite de ces entretiens, elle va se rendre à Braxton, ville qu’elle a quitté prématurément de nombreuses années avant sans y retourner.

Nous retrouvons une bonne partie des personnages que l’on a appris à connaître, même si leur présence est moindre que dans les tomes précédents. J’aime beaucoup les voir évoluer, interagir au fil de ces tomes. Mais Frieda se comporte de manière étrange avec un personnage, elle réagit sans raison, sur un coup de tête, et je n’ai pas aimé son comportement, son silence vis-à-vis de celui-ci. J’aurais aimé un peu plus d’explication à ce sujet.

La fin de m’a pas étonnée cette fois-ci. J’avais un doute sur le suspect, mais cela n’a pas gâché ma lecture.

Comme toujours, j’aime beaucoup ce que nous livrent ces auteurs. Des histoires originales, bien menées et envoutantes. Je lirai évidement la suite avec plaisir, et je suis curieuse de voir comment les relations entre certains personnages vont évoluer.

Terrible jeudi (tome 4) de Nicci French, paru le 9 avril 2015 aux éditions Fleuve, 427 pages, 20,90€

3 Comments on Terrible jeudi, tome 4 : Le jour de l’innocence perdue de Nicci French

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *