couv45826892.png
Résumé
Colin Hancock joue sa dernière chance. À 28 ans, son passé est une succession de drames et de mauvais choix. Au moindre faux pas, c’est le retour à la prison qui l’attend. Bien décidé à changer de vie, il se consacre à corps perdu à ses études, du moins jusqu’à ce que l’amour s’en mêle.
Enfant d’immigrés, Maria Sanchez s’est faite toute seule et est devenue une brillante et ambitieuse avocate. Cette beauté brune peut être fière de son parcours sans faute. Pourtant, quand ressurgissent les blessures du passé, la voilà contrainte de tout quitter pour se réfugier auprès des siens.
Mais l’amour surgit sans crier gare… Une rencontre fortuite sur une route pluvieuse va bouleverser le destin de ces deux jeunes gens tourmentés. Face au spectre de la violence et de la haine, leur amour qui défie tous les pronostics pourra-t-il être assez fort pour les sauver ?

L’avis d’Audrey

Si tu me voyais comme je te vois est écrit par Nicholas Sparks, un de mes auteurs préférés. Je n’ai jusqu’à maintenant jamais été déçue par ce que je lis de lui. Quand j’ai appris la parution de ce livre, je l’ai pris sans même lire le résumé.

Colin est un homme de 28 ans qui essaye de mener une vie correcte et d’arrêter les bêtises comme il a pu le faire pendant toute sa jeunesse. Il passe la majorité de son temps en cours, au travail ou à la salle de sport pour ainsi éviter les mauvaises fréquentations.

Maria est une jeune avocate, sérieuse, que l’on voit très proche de sa famille. Lorsqu’elle et Colin se rencontrent, ces deux personnes aux caractères et aux vies totalement différents ne peuvent s’empêcher de vouloir se rencontrer à nouveau.

Comme à mon habitude avec Nicholas Sparks, j’ai dévoré ce livre très rapidement, en quelques heures. C’est toujours un réel plaisir de lire ses histoires, très bien écrites et toujours addictives.

On alterne régulièrement entre le point de vue de Colin et celui de Maria, narration que j’apprécie, cela donne l’occasion de les comprendre, de découvrir grâce à cela leurs passés, mais aussi leurs sentiments.
J’ai adoré Evan et Lily, les amis de Colin, ils m’ont bien fait rire, et c’est vraiment des amis en or, tout le monde rêverait d’en avoir des comme eux.

J’aurais aimé une fin un peu plus développée, mais celle-ci me convient quand même, malgré le fait qu’elle m’a semblé très rapide (je ne voulais vraiment pas refaire ce roman ! Il faut bien l’avouer).

Je termine cette lecture conquise une nouvelle fois, avec le sourire et l’envie de lire un autre livre de cet auteur, il a une plume fabuleuse, et ses livres sont toujours de qualité (tout comme les adaptations cinématographiques de ses roman).

Si tu me voyais comme je te vois de Nicholas Sparks, paru en juin 2016 aux éditions Michel Lafon, 491 pages.

6 Comments on Si tu me voyais comme je te vois de Nicholas Sparks

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.