Couv - Le LoupRésumé

Trois femmes. Un prédateur. Le meurtre parfait.

Il était une fois une fillette appelée le Petit Chaperon Rouge. Par un beau matin, elle décida d’apporter un panier de provisions à sa grand-mère, qui habitait au fond des bois. Vous connaissez cette histoire depuis l’enfance, mais n’avez sans doute entendu que la version aseptisée : la vieille dame se cache dans un placard, et elle et sa petite-fille sont sauvées par le chasseur. Mais le dénouement du conte est en réalité beaucoup plus sombre. Ne l’oubliez pas dans les semaines à venir. Vous ignorez qui je suis, mais moi je sais qui vous êtes. Vous êtes trois. J’ai décidé de vous surnommer Chaperon rouge 1, 2 et 3. Vous êtes perdues dans les bois. Et comme le personnage du conte, vous avez été choisies pour mourir.

L’avis de Cassandre

Trois femmes, d’âges différents, n’ont rien en commun sauf leur rousseur. Toutes les trois reçoivent, un beau  jour, une lettre leur indiquant qu’elles ont été choisies pour mourir. Et le tueur a bien envie de reproduire le vrai conte du Chaperon rouge, celui qui se termine mal. La traque commence.

Le Loup est un thriller qui se distingue des autres. Nous suivons uniquement les trois femmes et le tueur. Le suspense ne réside donc pas dans l’identité et les motifs du serial killer mais dans la traque et les réactions des trois rousses. On se demande sans cesse comment cette histoire va finir.

Je classerai plutôt ce thriller de psychologique car il est surtout centré sur le côté émotionnel. Comment ne pas sombrer dans la folie quand on se sait surveillé ? Qu’est-ce qui anime le désir de tuer ? Où est la frontière entre la fiction et la réalité ? John Katzenbach maîtrise son sujet à la perfection. J’ai ressenti de l’angoisse et de la détresse, j’avais même peur de lire les derniers chapitres, tant je craignais qu’il se termine mal.

J’ai beaucoup apprécié la stratégie présente dans le roman. L’alliance des femmes qui feront tout pour déjouer les plans du Loup. Un thriller très habile ! Ici, peu de chapitres se terminent sur des révélations qui poussent à faire défiler les pages très rapidement. A la place, une ambiance à couper le souffle où on se met rapidement à la place des proies.

Très bon thriller, fort en émotions et angoissant à souhait !

Le Loup de John Katzenbach, paru le 13 février 2014 aux éditions Presses de la Cité, 380 pages, 21€

9 Comments on Le loup de John Katzenbach

  1. Ce thriller a l’air palpitant!En plus, la couverture est très jolie!
    ps: je découvre votre blog et je le trouve vraiment super,je vais vous suivre régulièrement! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *