le dernier bruleurRésumé

À la suite d’un étrange cauchemar, la vie de Gwenvael bascule. Contraint de fuir l’orphelinat où il vit depuis toujours, le jeune homme tente de donner un sens aux mystérieuses paroles prononcées par le directeur de l’institut juste avant son départ : « Trouve Calypso ».

Lorsqu’il est attaqué par une horde d’hommes des bois et capturé par un redoutable guerrier, Gwenvael comprend qu’il a franchi les portes d’un autre monde. Et s’il n’avait pas toujours vécu à l’orphelinat ? S’il était Celui qu’ils attendaient tous ?

L’avis de Cassandre

La fantasy est un genre littéraire que je lis très peu pour la simple et bonne raison que ces univers ne m’attirent pas particulièrement. Alors, quand on m’a proposé de découvrir Le dernier brûleur d’étoiles, je me suis laissée tenter, afin de m’ouvrir à ce genre que je connais peu.

Le dernier brûleur d’étoiles est.. un gros pavé. Quand je l’ai découvert, j’ai eu un peu peur car 850 pages, ce n’est pas rien ! Mais je trouvais la couverture jolie et énigmatique, alors je l’ai rapidement ouvert. Dès le début, on fait la connaissance de Gwenvael, un adolescent orphelin que personne n’a jamais voulu adopter. Ces derniers temps, il fait d’atroces cauchemars et son quotidien bascule rapidement. En effet, Gwenvael va se retrouver dans un monde parallèle et moyenâgeux où il a semble-t-il déjà vécu mais n’en garde aucun souvenir. Que s’est-il passé ? C’est bien ce qu’il aimerait comprendre. Et notre jeune héros va avoir une tonne d’ennemis et de dangers à affronter pour trouver ses réponses…

A mon grand soulagement, ce (gros) roman se lit vite car les chapitres sont courts et qu’il y a de l’action très souvent. Suivre Gwenvael est passionnant, on se demande qui il est ainsi que ce qui l’attend. L’univers est sympathique et intriguant. Le reproche que je peux faire, c’est peut-être la multitude de personnages qui portent des prénoms qui se ressemblent, j’étais parfois un peu perdue. Mais cela reste un détail.

Dans l’ensemble, j’ai apprécié cette lecture qui me change de mes habitudes. Je conseille Le dernier brûleur d’étoiles aux adolescents.

Le dernier brûleur d’étoiles de Sophie Val-Piguel, paru le 1er janvier 2015 aux éditions France Loisirs, 860 pages, 14,99€

Ce titre a remporté Le Prix de l’Imaginaire Nouvelles Plumes 2015

Offre : Si vous adhérez au club France Loisirs, vous avez droit à 3 livres à 1€ + Le dernier brûleur d’étoiles gratuit, ça se passe ici !

7 Comments on Le dernier brûleur d’étoiles de Sophie Val-Piguel

  1. Je suis ravie de découvrir ton avis positif car visiblement ce n’est pas ton genre de prédilection, ni le mien et pourtant j’ai envie de le découvrir mais j’avais peur que l’univers soit un peu trop complexe pour moi mais ton avis me rassure 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.