couv69009345Résumé

Superstar internationale, Bonnie Rae Shelby a tout pour elle : l’argent, la beauté, la gloire et… l’envie d’en finir avec la vie. Finn Clyde, lui, n’est rien, n’a rien, à part son intelligence et son cynisme à toute épreuve. Il ne demande qu’à avoir sa chance. Un acte de compassion et quelques coïncidences plus loin, et voilà ce garçon et cette fille que tout oppose engagés dans un périple qui pourrait aussi bien les transformer que les anéantir.

L’avis de Cassandre

Après avoir fortement apprécié Nos faces cachées, il me tardait de découvrir le second roman paru en France d’Amy Harmon.

Bonnie est une jeune femme chanteuse à succès qui ne supporte plus que toute sa famille ne voit en elle que l’argent qu’elle rapporte. Prenant ses cliques et ses claques, elle s’enfuit et souhaite mettre fin à ses jours. Mais un jeune homme arrive, son nom est Clyde et la sauve de l’irréparable. Commence alors un drôle de road-trip à travers les Etats-Unis.

Si j’étais impatiente de débuter ma lecture, je dois dire que j’ai vite déchanté. Je n’ai pas su apprécier les personnages, il y a trop de « je t’aime/je ne t’aime plus » de « je reste avec toi/je continue seul » et cela m’a vite agacée. Bonnie est insupportable et en fait voir de toutes les couleurs à Clyde qui est quand même sacrément dévoué envers cette inconnue. J’ai été davantage touchée par son histoire à lui, le type qui n’a pas eu de bol, qui est victime de préjugés sur son passé et qui a du mal à avancer.

L’histoire en elle-même est trop longue à mon goût, certains passages traînent en longueur tandis que certains points mériteraient plus de développement. On tourne un peu trop en rond finalement et on perd ce côté « urgence » du road-trip. Cependant, je ne dirais pas que ce roman est mauvais, au contraire. Il y a des aspects sympathiques et l’histoire d’amour est plutôt agréable mais tout m’a semblé trop facile, trop simple et sans réelles surprises.

Pour conclure, la sauce n’a pas pris, même si j’ai le même âge que les héros de l’histoire, j’ai eu l’impression que la cible se situait chez des personnes plus jeunes. Je le conseille donc plutôt aux adolescents, aux fans d’histoires d’amour et aux lecteurs qui ont envie d’une histoire simple et divertissante, sans prise de tête.

L’infini + Un de Amy Harmon, paru le 17 septembre 2015 aux éditions Robert Laffont, 421 pages, 17,90€

14 Comments on L’infini + Un de Amy Harmon

  1. Coucou =)
    J’aimerais bien m’y plonger, je ne connais pas l’auteure, ce sera totale découverte vu que Nos faces cachées ne me tente pas vraiment. J’ai lu de bons avis dessus, le tien plus mitigé me rend curieuse.

  2. Pour ma part je l’ai apprécié, mais je n’attendais pas non plus un chef d’oeuvre malgré les millions d’avis positifs. Ce que j’ai aimé c’est surtout le parallèle avec les vrais Bonnie et Clyde!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *