Résumé

Elise est seule. Elle a toujours été seule. Pas dans le genre romantique, solitaire et mystérieux, non. Plutôt dans le genre fille-trop-bizarre-pour-avoir-des-amis. Et elle le vit mal. Très mal.Une nuit pourtant, elle est invitée à entrer dans une boîte underground : le Start. Et c’est magique ! Les gens envahissent la piste, se déhanchent, un DJ beau et mystérieux mène la danse, les filles ressemblent à des stars du rock. Pour la première fois, Elise se sent libre et à sa place.Depuis, Elise mène deux vies. Celle, officielle, d’Elise la brebis galeuse, qui supporte tant bien que mal le lycée, et celle, secrète, de DJ Elise qui, chaque jeudi soir, choisit sa tenue, fait le mur, marche dans le noir jusqu’aux portes du Start, discute avec le videur, rejoint ses amis à l’intérieur, mixe sa musique, fait bouger les gens en rythme et peut, enfin, sourire sans mentir.

L’avis de Yesmine

La double vie d’Elise est un livre racontant l’histoire d’Elise,17 ans, fille de parents divorcés. Un père ex-star de musique (un seul succès à son compteur) et d’une mère (+ beau-père + demi-frère et sœur) engagée qui souhaite avoir une famille recomposée parfaite. Tout cela agrémenté d’un look déjanté et d’une tentative de suicide. Un soir, errant dans la ville, elle va découvrir une boîte underground. Sa première amourette avec le DJ va lui permettre de connaître le métier et de même le surpasser, ce qui ne va pas lui plaire. Va-t-elle savoir gérer cette double vie ?

On va se plonger dans la vie typique de l’ado mal dans sa peau et paria de son lycée. On va voir la difficulté pour une lycéenne de gérer simplement sa vie. J’ai beaucoup aimé le parallèle entre Elise la lycéenne et Elise la DJ. Une famille attachante, des parents aimants mais qui oublient souvent ce qu’était être ado.
C’est une histoire touchante puisque Élise va se révéler et dévoiler sa réelle personnalité sans être sous la coupe des tendances de son lycée.

Ce livre est agréable pour une première lecture, un peu long à finir pour moi car j’ai trouvé que l’histoire s’essoufflait un peu sur la fin. J’aime les histoires un peu plus pimentées ! Même si c’est un peu cliché, on en vient tous à dire à quelqu’un « Profite ! », ça m’est arrivé récemment avec ma belle-sœur de 16 ans. Un petit élan de nostalgie nous envahit toujours lorsque l’on repense à nos années lycées (bonnes ou mauvaises), c’est par cet aspect que ce livre m’a le plus touché.

Une bonne lecture à vous, un livre tout en émotion…

La double vie d’Elise de Leila Sales, paru en mai 2017 aux éditions Hachette, 315 pages, 17€

3 comments on “La double vie d’Elise de Leila Sales”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *