lolaRésumé : 

Lola est une femme comme les autres. Que veut dire être une femme comme une autre ?
Qui pourrait se douter en regardant Lola qu’un feu violent couve au fond de ses tripes ?
Lola si douce, si compréhensive… C’est pourtant une rage ancestrale qui sort de Lola.
Elle est une. Elle est deux. Rouge et Bleue.
Les deux Lola enfermées dans un même corps.
Qui est-elle ? Celle qui se laisse bander les yeux, ou celle qui aime dormir dans des draps
en coton ? Où est celle qui réunissait les deux ?

Ce que la tête de Lola interdit par morale, son corps l’exige par bravoure.

À travers la vie de Lola, la fille coupée en deux, l’héroïne partagée, tiraillée, Julie Gouazé nous
offre un long chant du désir et du corps et, à l’image de sa belle Lola, transforme le glauque
en poésie.

14249169_10210064664124053_648253948_n.gif

L’avis de Yesmine 

Habituellement, mes chroniques débutent par un petit résumé à ma façon du livre, mais là, comment vous exposer l’histoire alors qu’il n’y en a pas vraiment ? Il s’agit d’un exposé de ressentis, de sentiments et d’émotions vécus par Lola. Tantôt la bleue, tantôt la rouge face à des situations totalement opposées.

Une Lola bleue appréciant les culottes en coton, les pyjamas doux et réconfortants, les ballerines et les baskets. Une casanière aimant sa tranquillité et la solitude. Alors que Lola rouge, brûle de passion, aime les strings et la dentelle, les soirées coquines et l’échangisme, tous l’inverse de Lola bleu. Les deux Lola se disputent ce corps, une double personnalité non assumée.

A mon avis, les éléments du livre auraient pu compléter une histoire bien posée… On devine un homme, on devine un club échangiste mais nous sommes presque enfermés dans ce corps, presque aveugles à la vie de Lola. Ce qui est bien dommage…

Une bonne lecture à vous, la bipolarité sexuelle existe t-elle ?

Les corps de Lola de Julie Gouaze, paru le 25 aôut 2016 aux éditions Belfond, 128 pages, 11,99€

1sur5

Une patoune sur cinq : Les sentiments y étaient mais l’histoire m’a manquée

10 comments on “Les corps de Lola de Julie Gouazé”

  1. Si tu es toujours intéressée par l’idée de multiplicité, tu devrais jeter un coup d’œil à  »All of me » par Kim Noble, une dame qui aurait eu, en tout, 20 personnalités distinctes. Je ne l’ai pas lu, mais il semble avoir été bien reçu.

    • Merci beaucoup, je retiens cette proposition ! Je ne suis pas contre ce concept mais construire une histoire est la base pour moi !

  2. Bonjour et merci avant tout pour votre blog,

    Une question de curiosité. Ce livre n’est pas encore en vente (disponible dans les librairies et bibliothèques le 25/08, donc dans 4 jours !). Aussi, comment avez vous fait pour le lire ?

    Est-ce la maison d’édition qui vous l’envoie en avant première pour que vous puissiez le chroniquer sur votre blog ? Dans ce cas, je vous dis BRAVO d’avoir osé faire une chronique négative malgré le « cadeau » du livre (et je reviendrais lire votre blog).

    Je trouve stupéfiant la page de ce livre sur Babélio : il y a 4 avis absolument dithyrambiques, et les 4 avis comportent « Merci aux éditions Babélio et aux éditions Belfond de m’avoir permis de venir découvrir cet auteur lors d’une journée découverte.. ».
    En détail, sur Babélio :
    – avis de TCHITAT92 : « Tout d’abord, je voudrais remercier Babelio et les Éditions Belfond pour cette invitation, dont j’ai pu profiter, à venir découvrir quatre écrivains, et leurs romans, »
    – avis de palamede « Merci à Babelio et aux Editions Belfond pour cette belle rencontre. »
    – avis de fanfanouche24 « Je remercie infiniment Les éditions Belfond et Babelio pour la découverte de cette auteure ainsi que de trois autres qui viendront enrichir notre rentrée littéraire ! »
    – avis de ATOS : « Merci aux Éditions Belfond et à Babelio, de m’avoir donné l’occasion de découvrir ce second roman de Julie Gouazé, à l’occasion de la rentrée littéraire »

    Et que des avis « quel grand livre, quel grand écrivain, courrez à la librairie acheter ce livre ! ».

    Le blogueur qui est chouchouté, impressionné par le cirage de pompe fait par la maison d’édition, qui se voit offert le livre, et il va « automatiquement » faire une critique dithyrambique, c’est ça ??? Bref, l’esprit critique des blogueurs littéraires est aussi achetables que celui des journalistes ?

    Cette écrivaine a beaucoup exposé sa vie privée (pas dur de voir sur internet des dizaines de photos mondaines d’elle avec son mari, un certain Michel Field).

    Donc je mettrai ma main à couper que sa promo presse et surtout télé sera au poil, elle aura tous les tapis rouges et léche-bottage qu’il faut. Mais si même pour les blogueurs la maison d’édition les achète un à un en les faisant venir à Paris pour une journée de rêve, trop facile !

    Ma fille a eu son premier roman publié il y a quatre ans. Elle n’a eu droit à aucun exemplaire pour elle-même (pour l’offrir à sa propre famille, elle est allée à la librairie du coin, pour acheter son propre livre). Elle s’est aperçue que la maison d’édition n’avait envoyé aucun exemplaire à personne, à aucun journaliste. Elle ne faisait pas partie des « romans prioritaires ! ». Les blogueurs, encore moins ! Et maintenant, la maison d’édition lui dit « vu le faible succès du premier roman, elle ne renouvellera pas pour un second ». Evidemment, s’ils avaient fait leur travail pour faire connaitre le livre, envoi aux blogueurs, …

    Alors, dans le milieu de l’édition, on peut dire « selon que vous serez puissant ou misérable »… Non ? Qu’en pensez-vous ?

    • Tous d’abord je te remercie pour ce commentaire complet et qui nous a fait très plaisir !

      Parlon du livre et d’une chronique littéraire en générale (selon moi bien sûre), tous d’abord nous possédons plusieurs partenariats avec plusieurs maisons d’éditions, celles ci nous proposent une liste de livre. Dans cette liste, nous pouvons choisir ceux qui nous plaisent le plus, nous intriguent le plus… A la suite de cela nous recevons le livre et nous nous efforçons à le lire plus ou moins rapidement et si possible avant la date de sortie (comme pour ce livre) !
      A propos de la chronique en elle même, il est essentiel pour moi (Yesmine) d’écrire mon propre avis sur le livre. Une « critique » ne pourra jamais être objective mais il est important d’apporter des éléments de fonds et de formes, car s’exprimer en disant « c’est de la merde » n’aidera pas à la communication. J’espère aussi avec cette critique interagir avec des lecteurs ou même l’auteur pour comprendre son point de vue !
      Pour ce livre, nous n’avons pas eu de partenariat avec Babelio et même si nous avons de la chance de lire les nouveautés tout en donnant notre avis. Il s’agit d’un donnant d’un donnant avec les maisons d’éditions, elles ont aussi besoin de nous.
      Je suis sincèrement désolé pour ta fille, je ne sais pas comment ils sélectionnent les livres pour les transmettre aux journalistes ou aux blogueurs.
      Nous avons décidé aussi d’ouvrir nos lectures, aux auteurs indépendants (je suis la seule qui fait ça pour le moment dans le groupe mais uniquement parce-que j’ai une liseuse et on nous transmets les livres que sous format numérique => mais elles ne chaument pas pour autant !). Tu pourras découvrir comme livre auto-édité publié sur le blog : « corsaire au nom du roi » ou « 96 la sixième corde ».

      Concernant le milieu de l’édition je ne connais pas assez ce monde pour en parler ouvertement, mais objectivement, il s’agit d’une position de force qu’ont les maisons d’éditions sur les petits auteurs. Mais le rapport de force peut s’inverser lorsque la renommée de l’auteur surpasse la renommée de la maison d’édition (musso, levy, mary higgins clarck…)

      Nous sommes contente que notre blog ait pu te toucher et nous te remercions sincèrement pour ton commentaire =)

    • Oui ! Ce livre n’a pas capté mon intention, une belle écriture certes mais un cadrage de l’histoire trop flou

  3. Je ne pense pas que c’est le genre de livre qui pourrait me plaire, il a l’air intéressant mais je ne sais pas, je reste distante par rapport à cette « non-histoire », je pense passer mon tour, en espérant qu’il convaincra d’autres futurs lecteurs 🙂

    • Après si quelqu’un hésite, il peut se tenter à le lire car c’est un petit livre ^^ Mais, moi j’ai été très déçue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *