9782265116085Résumé

Alors que la neige s’abat sur Helsinki et recouvre le monde d’un voile de silence, Janne Vuori, journaliste, reçoit un étrange e-mail : une mine de nickel, située au nord de la Finlande, abriterait des activités illégales et serait à l’origine d’une catastrophe écologique.

N’écoutant que son instinct d’enquêteur, Janne décide de faire la lumière sur cette sombre affaire. Malgré les réticences de son entourage, il se lance corps et âme dans cette investigation.
À mesure que les révélations s’accumulent, les têtes tombent – au propre comme au figuré ‒, jusqu’au jour où Janne est lui-même menacé de mort…

L’avis de Cassandre

Je garde un excellent souvenir de La dernière pluie, premier roman lu de l’auteur finlandais et j’avais très envie de me plonger dans un autre titre.

Janne est un journaliste sur le fil du rasoir, situation familiale catastrophique, articles sans trop de succès,… C’est donc une aubaine lorsqu’il reçoit un mail anonyme lui demandant d’enquêter sur la mine de nickel, au nord de la Finlande. Celle-ci serait très néfaste pour l’environnement et si Janne réussit son enquête, c’est le succès garanti pour sa carrière !

Un thriller porté sur l’écologie ? Cela peut déconcerter, mais j’ai trouvé cette idée géniale, cela change des vengeances, des disparitions, des serial killers. L’enquête se lit facilement et rapidement, le style est plaisant. Le seul frein à la lecture, c’est peut-être les noms ou lieux finnois auxquels nous ne sommes pas habitués, parfois, il est même ardu de savoir si on parle d’un homme ou d’une femme ! Mais on s’y habitue et cela n’entache finalement pas notre plaisir.

L’enquête se tient, elle est addictive, le tout accompagné d’une ambiance tendue et glaciale. Côté personnages, on s’attache moyennement à eux, peut-être est-ce simplement la différence culturelle entre la France et la Finlande ? Toujours est-il qu’il y a une certaine distance entre les personnages et le lecteur qui peut légèrement déconcerter.

Pour conclure, une bonne histoire qui a su me divertir !

Aussi noir que ton mensonge d’Antti Tuomainen, paru en septembre 2016 aux éditions Fleuve, 320 pages, 19,50€

4 sur 5

5 Comments on Aussi noir que ton mensonge d’Antti Tuomainen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *