couv29422334Résumé

Après que la Duchesse du Lac l’a surprise avec Ash, le compagnon loué pour sa fille, Violet n’a plus le choix : elle doit s’évader du Joyau sous peine d’être exécutée. Accompagnée de sa meilleure amie, Raven, et d’Ash, Violet laisse donc derrière elle cette vie de servitude. Mais personne n’a dit que sortir du Joyau serait une partie de plaisir : à mesure qu’ils traversent les anneaux de la Cité solitaire, les régimentaires les traquent sans pitié, et ce n’est que de justesse qu’ils atteignent le lieu sûr qu’on leur avait promis. Cependant, la rébellion gronde et Violet s’y retrouve malgré elle en plein coeur. Au côté d’un nouvel allié, Violet va découvrir que ses Augures sont largement plus puissants qu’elle ne l’avait imaginé. Mais aura-t-elle pour autant la force de se dresser contre le Joyau et contre tout ce qu’elle a toujours connu ?

L’avis d’Audrey

J’avais très envie de découvrir la suite du Joyau. La rose blanche a une couverture juste magnifique. Il faut l’avouer, la collection R a très bon goût en matière de couverture et cela me donne toujours très envie de découvrir leurs ouvrages.

Violet et Ash ont été surpris par la Duchesse du Lac. Pour survivre, ils n’ont pas d’autres choix que de s’enfuir dans le Joyau. Heureusement, ils ont des alliés, prêts à leur venir en aide. Violet et Ash abandonnent leur vie de servitude pour une vie pleine de rebondissements mais où ils vivront reclus, ils doivent rester discrets pour ne pas être retrouvés.

Je dois avouer que j’ai eu du mal à me souvenir du précédent tome, je n’en avais qu’un vague souvenir. Mais cela revient rapidement grâce aux rappels de l’auteure. La lecture fut rapide, l’histoire m’a plu, les révélations s’enchainent, on n’a pas le temps de s’ennuyer !

On rencontre beaucoup de nouveaux personnages au fil de cette lecture, mais malgré le fait qu’ils soient nombreux, on ne s’emmêle pas les pinceaux. On apprécie même ces nouveaux arrivants, ils nous permettent de découvrir un peu plus les bas fonds, le joyau sous un regard totalement différent.

J’ai également aimé en apprendre plus sur le passé d’Ash, sa famille, son parcours en temps que compagnon et sa formation pour le devenir. Ça permet de l’apprécier un peu plus, de le comprendre.

En quelques mots, c’est une histoire intéressante, où l’on ne s’ennuie pas. J’ai vraiment hâte de lire le troisième tome qui promet d’être riche en rebondissements, lui aussi.

Le joyau, tome 2 : La rose blanche d’Amy Ewing, paru le 15 octobre 2015 aux éditions Robert Laffont, 396 pages, 17,90€

6 Comments on Le joyau, tome 2 : La rose blanche d’Amy Ewing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *