couv10504379Résumé

Une énigme millénaire. Des indices aux quatre coins du globe. Une destinée extraordinaire. Ils ont le pouvoir de faire fermer Prada pour une session shopping privée. Mais aussi celui de déclencher une nouvelle guerre mondiale. C’est cette incroyable famille qu’Avery West se découvre à dix-sept ans. Ses membres appartiennent à une redoutable société secrète, le Cercle, qui voit en Avery la clé d’une prophétie millénaire. Écartelée entre des factions rivales, Avery va devoir lever le voile sur l’énigme de ses origines. Accompagnée de deux garçons du Cercle, le beau Stellan à l’humeur changeante et le ténébreux Jack, elle se lance dans une quête qui va la mener du musée du Louvre aux bazars d’Istanbul. Au coeur de la conspiration, Avery va devoir choisir entre sa liberté et sa famille, mais aussi entre le garçon qui pourrait l’aider à sauver l’humanité et celui qui fait battre son coeur.

L’avis d’Audrey

Après de nombreuses louanges entendues sur ce livre, j’avais hâte de me plonger dans celui-ci. De plus, le résumé me paraissait prometteur, et la couverture a fini de me décider.

Avery West, seize ans est une jeune fille qui déménage souvent à cause du travail qu’effectue sa mère. Dans son lycée actuel, elle est intriguée par Jack, un nouvel élève qui l’invite au bal de promo. Mais cela tombe mal, sa mère lui annonce qu’elle doit à nouveau déménager et refuse qu’elle se rende à ce bal, décision qu’elle va enfreindre.
Quelques heures plus tard, elle se retrouve dans un avion en direction de Paris avec un inconnu nommé Stellan.

J’ai eu du mal me plonger dans cette histoire, le personnage d’Avery ne m’a guère plu. Elle suit des inconnus sans réfléchir, sans prévenir sa famille, et ne réagit pas comme une personne normale le ferait face aux situations qu’elle vit.
Mais j’ai aimé d’autres personnages tel que Luc, Jack ou Stellan, ils ont tous un caractère différent, je serais curieuse de les connaître un peu plus dans les deux tomes suivants.

Avery entre dans un univers qui lui est inconnu, j’ai aimé la suivre à travers sa découverte de celui-ci, qu’elle doive s’y accoutumer, que tout ne lui soit pas servi sur un plateau d’argent comme on dit.

En bref, j’ai eu du mal avec le début de cette histoire, mais la fin m’a intriguée et je risque de lire le second tome par curiosité et savoir ce que vont devenir les personnages.

La conspiration de Maggie Hall, paru le 4 juin 2015 aux éditions Robert Laffont, 426 pages, 17,90€.

5 Comments on La conspiration de Maggie Hall

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *