Étiquette : amour

Ellie et Dan de Hazel Prior

Résumé

Dan a besoin de paix et d’ordre. Il aime sa vie calme, prévisible, à l’abri des dangers et des surprises. Il a perdu confiance en lui et a choisi de vivre en reclus, dans sa grange-atelier, où il fabrique des harpes.
Ellie est une rêveuse. Ou plutôt, elle l’était, avant que son existence ne rétrécisse aux dimensions d’une vie de couple banale et étriquée. Ses journées, elle les passe à tenir une maison parfaite pour son mari, Clive, et à s’efforcer de le rendre heureux.
Un jour, le hasard conduit Ellie dans l’atelier de Dan. Ils ne peuvent se douter que leur vie est sur le point de changer à tout jamais…

L’avis de Cassandre

Je n’ai pas encore eu la chance de découvrir « Comment les pingouins ont sauvé Veronica », précédent roman de Hazel Prior mais ce sont bel et bien les critiques élogieuses qui m’ont donné envie de me plonger dans Ellie et Dan.

Ellie est une femme qui célébrera bientôt ses trente-six ans. Elle se présente comme Ellie, la femme au foyer de l’Exmoor et épouse de Clive. Cela est assez révélateur de la manière dont elle se perçoit. Elle voit Clive comme son « roc », son quotidien tournant autour de lui presque exclusivement. Ellie est une femme plutôt solitaire, qui n’a qu’une amie, Christina, dans sa vie, ainsi qu’une sœur et une mère, sénile, qui habitent loin d’elle. Son seul vrai loisir est de se balader dans les campagnes anglaises et écrire des poèmes que personne ne lira jamais. Son quotidien réglé comme du papier à musique est bouleversé par une rencontre inattendue. Au cours d’une promenade, Ellie découvre une grange-atelier occupée par Dan, facteur de harpes. Et très vite, elle est prise d’une certitude : elle veut jouer de la harpe.

Dan, quant à lui, est un personnage hautement singulier. Il vit seul et fabrique des harpes toute la journée. Il aime les sandwiches, l’odeur du café et dénombrer tout ce qui est présent autour de lui. Dan se décrit comme une personne qui « n’est pas dotée des bons ingrédients » pour s’intégrer, que ce soit en matière d’amour, d’amitié ou de vie quotidienne. Il ne perçoit pas le second degré et ne trouve pas toujours de sens à des choses qui ne sont pas très concrètes comme l’argent, le fait de devoir monétiser ses harpes pour vivre. Si la maladie n’est pas clairement énoncée dans le roman, il semblerait que Dan souffre d’un trouble du spectre autistique. Cette « différence » ne le rend que plus attachant.

Entre Ellie et Dan, c’est une vraie tendresse qui se crée au fil des pages. Les chapitres sont bercés par les sons mélodieux de la harpe qu’Ellie apprend à jouer. La nature prend aussi une place prépondérante : les feuilles d’automne, la beauté du bois, les animaux, en particulier un faisan qui deviendra un personnage à part entière. Ce roman rend vraiment hommage aux plaisirs simples de la vie et nous apprend à nous recentrer sur l’essentiel.

Ce roman comporte bien sûr son lot de péripéties et de surprises. J’ai aimé la manière dans Hazel Prior aborde certains sujets comme la différence, les relations toxiques, l’emprise ou encore, la confiance en soi. Ce roman est indéniablement une très belle surprise.

Ellie et Dan de Hazel Prior, paru en novembre 2022 aux éditions de L’Archipel, 416 pages, 21€

Aimer sainement d’Amal Tahir

Résumé

L’amour est trop compliqué pour toi ? Tu t’es déjà posé cent fois la question sur la façon de faire durer une relation dans le temps, de tomber amoureuse ou amoureux sainement ? Tu vis des schémas répétitifs et tu souhaites comprendre tes mécanismes relationnels ?

Mais comment se libérer des dynamiques toxiques ? Comment penser l’amour hétérosexuel autrement qu’à travers nos représentations du couple idéal et le prisme du système patriarcal ?

Après avoir interrogé nos façons d’aimer et donné sa perception des relations amoureuses, Amal te délivre ses conseils et de nombreux exercices d’introspection pour t’aider dans ta déconstruction et te guider sur le chemin d’une relation saine, apaisée, spontanée et égalitaire.

L’avis de Cassandre

Les relations amoureuses toxiques, on en parle beaucoup mais qu’est-ce que c’est exactement ? Si je n’ai jamais été personnellement concernée par ce type de relations, c’est une thématique qui m’a toujours intéressée. Pourquoi certaines filles sont toujours attirées par le même type d’homme qui leur fait systématiquement du mal ? Pourquoi, malgré les signaux qui devraient les alerter, ne réagissent-elles pas ?

Amal Tahir est coach dans différents domaines : les relations amoureuses, la sexualité positive et le mindset. Elle est très présente sur les réseaux sociaux et a déjà publié plusieurs ouvrages. Je ne la connaissais pas avant de me plonger dans Aimer sainement et je dois dire que c’est une belle découverte. Amal est une féministe qui prône le body positive et booste notre confiance en soi. Elle fait preuve d’humour et de bienveillance, j’aimerais voir plus de personnes comme elle sur les réseaux !

Alors, de quoi parle cet ouvrage ? On y trouve les clés pour détecter une relation ou un comportement toxique, comment déconstruire ce type de relation et les outils pour se reconstruire et repartir sur une base saine. On y aborde des sujets multiples : les premiers rendez-vous, les projets de vie de couple, la sexualité mais aussi d’autres thématiques comme les traumatismes qui font ce que nous sommes aujourd’hui. J’ai apprécié les clés que nous donne Amal Tahir à travers des exemples bien concrets et auxquels on peut s’identifier (quelle que soit son orientation sexuelle d’ailleurs !). L’autrice brise la glace en tutoyant son lectorat et cela renforce le lien entre elle et lui.

Pour conclure, un ouvrage bien utile, efficace et qui fait réfléchir ! Il m’a permis, au passage, de découvrir la captivante Amal Tahir !

Aimer sainement d’Amal Tahir, paru en novembre 2022 aux éditions Leduc, 438 pages, 17€

Octave d’Arnaud Cathrine

Résumé

Octave est une énigme.
Octave finit toujours par vous échapper.
Mais que fuit-il ?
C’est bien la question que se pose Vince, son ex-meilleur ami, son ex-amoureux.
Vince qui ne parvient toujours pas à tourner la page.
Pas plus que Marilyn qui s’efforce, elle aussi, de dépasser l’amour qu’elle a pour Octave et dont il n’a plus voulu.

Désormais étudiants, Vince et Marilyn aimeraient tant renaître.
On leur avait promis tous les possibles.
Avec les confinements, ils ne trouvent que des impossibles.
Sans compter qu’Octave a décidé de reparaître…


L’avis de Cassandre

Octave est le dernier tome de la trilogie d’Arnaud Cathrine. Je n’ai pas lu Romance, le tout premier mais Les Nouvelles Vagues, le deuxième que j’avais adoré. Même si c’est mieux de lire l’ensemble, vous pouvez choisir de lire les romans séparément.

Nous retrouvons nos trois personnages : Vince, Marilyn et bien sûr, Octave. Nous sommes désormais au début de l’année scolaire 2020-2021 et nos étudiants vivent un nouveau confinement. Le roman est découpé en trois parties, chacune laisse parler l’un de nos personnages principaux. En premier, il y a Vince, qui n’a jamais oublié Octave et leur brève et intense histoire d’amour. Vince s’est inscrit en licence de lettres et passe la plupart de ses cours en distanciel. Le jeune homme vit seul avec sa mère et a rencontré son père (qu’il n’appelle pas « papa » mais « Paul Lartigue » pour la première fois, il y a peu.). Vince est un personnage aussi brut que passionné. J’adore son franc-parler, son côté tête brûlée et la relation qu’il a avec sa mère. Ensuite, il y a Marilyn, elle aussi écorchée par sa relation passée avec Octave. Elle vit désormais en colocation avec Titus, un étudiant qui n’a plus les moyens de vivre seul et de se nourrir. J’ai beaucoup aimé ce drôle de duo, leur humour mais aussi leur courage. Enfin, nous retrouvons Octave, personnage énigmatique et magnétique qui n’est pas aussi heureux qu’on pourrait le croire.

J’ai aimé ce roman car il sonne vrai. Arnaud Cathrine cerne parfaitement les adolescents et jeunes adultes d’aujourd’hui. J’ai aimé les retrouver en pleine période de confinement et mieux comprendre ce qu’ils ont vécu. Les thématiques sont cruciales : l’Amour, l’amitié, la solitude, l’homosexualité, la précarité, le suicide. Ces sujets sont abordés sans filtres et avec beaucoup de réalisme. J’adore la plume d’Arnaud Cathrine, il donne la voix aux jeunes d’aujourd’hui et on s’attache énormément à ses personnages.

Enfin, j’ai adoré les photographies, les définitions, la « médiathèque » des personnages, les petites notes en bas de page de Vince et les portraits de Marilyn. Cela apporte un vrai plus à l’histoire et l’immersion se fait d’autant plus.

Octave est donc un roman sur l’Amour et sur la vie. C’est beau, fort, poignant. Il faut lire cette trilogie !

Octave d’Arnaud Cathrine, paru en novembre 2022 aux éditions Robert Laffont, 400 pages, 17,90€

Alaska Wild de Ka Tucker

Calla, citadine, analyste financière (future chômeuse) et bloggeuse de 26 ans, mène une vie paisible à Toronto auprès de sa mère et de son beau-père. Depuis des années, elle n’a plus de contact avec son père. Il est d’ailleurs propriétaire d’une entreprise de transport « Alaska Wild » en Alaska. Une région dure et très reculée que sa mère a quittée, lorsque Calla était bébé.

Un appel va ramener Calla à une dure réalité, son père est malade et il est temps pour elle de le rencontrer. Elle va donc s’envoler pour Alaska Wild et faire la rencontre du rustre Jonah. Va-t-elle savoir renouer avec son père ? Va-t-elle savoir amadouer l’autochtone Jonah ?

Contrairement à beaucoup de livres, l’auteur sort des sentiers battus avec le personnage de Calla. Jeune femme, pas encore indépendante et qui a encore énormément besoin de ses parents. Avec ce voyage, elle va grandir et devenir une vraie adulte. En partant pour Alaska Wild, elle va rencontrer son père, qui a 26 années de retard avec sa fille. Jonah, lui aussi, est dans la partie puisqu’il est proche du père de Calla et ne souhaite que le protéger.

Ce livre est rempli de secrets, de rancœurs, de regrets mais surtout d’amour ! Nous ne sommes pas dans un conte de fées et le livre n’en laisse pas paraître. Dès le début, nous sommes au cœur du mal-être humain. Jusqu’au bout, l’histoire m’a tenue et la fin est malheureusement inévitable même si on en aimerait une plus heureuse. Ce livre m’a tiré les larmes et pas qu’un peu, je confesse, j’ai du me cacher pour ne pas inquiéter mon chéri !

Un livre qu’on ne peut pas rater !

Alaska Wild de Ka Tucker, paru en février 2019 aux éditions Hugo&Cie, 17€

Sugar Bowl – Tome 2 Sugar Rush by Sawyer Benett

A la fin du Tome 1, nous avions laissé Sela, en larmes, devant la porte de Beckett. Il n’avait pas supporté les mensonges de Sela, c’est la chose qu’il déteste le plus. Bien évidemment, il va se rendre compte de son erreur et retrouver Sela pour se faire pardonner.

Il ne s’agit plus réellement d’une relation entre un Sugar Daddy et sa Sugar Baby, on voit le couple évoluer. Ils ont dorénavant un objectif commun : faire tomber leur rivale, le violeur de Sela : Jonathon Townsend. D’ailleurs, ils trempent dans des affaires louches, ils vont donc profiter de cette situation et lui faire payer ses actions.

J’ai encore pu dévorer ce livre, les personnages sont de plus en plus creusés. L’auteur a mis en avant Sela et Beckett mais a su intégrer d’autres personnages ayant des histoires tout aussi dramatiques. J’ai tout de même connu quelques longueurs sur certains passages mais j’avais hâte de connaître la fin !

On peut assurément passer un bon moment avec cette trilogie, que va-t-il se passer dans le tome 3 ? Wait and See !

Sugar Bowl – tome 2 Sugar Rush by Sawyer Bennett, paru en mars 2019 aux éditions Hugo&Cie, 17€

Sugar Daddy – Tome 1 de Sawyer Bennett

Sela, jeune femme violée à 16 ans essaye de se reconstruire. Dix ans plus tard, elle découvre que l’un de ses violeurs n’est autre que Townsend Jonathon un multi-millionnaire ayant lancé son site de rencontre Sugar Daddy. Pour tenter de se rapprocher de son agresseur, Sela va côtoyer Beck, l’associé de TJ. Mais elle va découvrir qu’il est compliqué de se venger et de manipuler quelqu’un lorsque les sentiments s’en mêlent…

J’ai commencé ce livre ce dimanche 3 mars et l’ai terminée ce même jour, mon seul regret est de ne pas avoir le tome 2 sous la main ! Comme je vous le disais dans un de mes précédents articles, cette année, je me fais plaisir et lis ce que j’aime. Encore une belle découverte avec cette romance, Sugar Daddy met en avant le mal-être de Sela, son désir de vengeance mais surtout la complexité pour elle d’aimer de nouveau. Beck saura être un réel soutien pour elle, sauf si elle dérape …

Un livre émouvant, une écriture bien pensée, avec un contexte actuel sur le thème des Sugar Daddies. Mon seul regret pour cette lecture est l’aspect « SEXE ». J’adore toujours les histoires d’amour tiraillées par des secrets, des mensonges et des tragédies. Mais qui pour notre plus grand bonheur se finissent bien (sans grande surprise). Il y avait trop de parties de « jambes en l’air »… Peut-être qu’en vieillissant, je commence à rechercher autre chose ?

Une bonne lecture à vous, toutes les épreuves ne nous rendent pas plus forts !

Sugar Daddy de Sawyer Bennett, paru aux éditions Hugo New Romance en février 2019, 17€

Kingdom de T.M. Frazier T-2 TYRAN

Résumé

Doe n’a pas encore recouvré la mémoire mais elle sait qui elle est maintenant. Sa famille l’a retrouvée et elle était loin de s’imaginer qui elle était et tout ce qu’elle avait laissé derrière elle. Elle s’appelle en réalité Rammie et elle a repris sa place auprès d’eux. Loin de King, aux prises avec ses propres problèmes.

Alors qu’ils cherchent tous les deux à reprendre le cours de leur vie, ils comprennent vite qu’ils ne pourront pas oublier ce qui est né entre eux. Mais King sait qu’il a des ennemis qui rôdent dans l’ombre et pourraient représenter une menace pour lui et ceux qu’il aime.

Quant à Doe, elle a encore un long chemin à parcourir pour savoir qui elle est exactement et peut-être, un jour retrouver King.

(suite…)

Kingdom de T.M. Frazier T-1 KING

Résumé

King n’est pas vraiment le genre d’homme auprès de qui on cherche refuge. Chef d’un gang qui participe à toutes sortes de trafics, il a la surprise de trouver dans sa maison, lors d’une fête, une parfaite inconnue.

Elle se fait appeler Doe, un surnom car elle est amnésique et ne connaît pas sa vraie identité. Elle vit aussi dans la rue et risque que sa vie quotidiennement. Comme ce jour où elle s’introduit chez KIng. A ses risques et périls.

Malgré tout, elle est attirée par King comme un papillon par une flamme. Si c’est un homme brutal, violent d’habitude, il est aussi touché par Doe et son histoire. Mais qui est Doe exactement ? Son passé ne risque-t-il pas de ressurgir un jour ? King prend un risque s’il s’attache à elle mais n’est-il pas déjà trop tard ?

(suite…)

Miss Cyclone de Laurence Peyrin

Résumé

À Coney Island, les manèges sont à l’arrêt. Face à la mer grise, Angela et June partagent une cigarette. C’est l’hiver de leurs 16 ans. L’hiver où John Lennon va mourir. L’hiver où les deux jeunes New-yorkaises, si différentes mais complices depuis l’enfance, entrent dans l’âge adulte. Un secret, cette nuit-là, décidera de tout : les amours, les mariages, les rêves et les échecs. Tandis que la ville change, souffre ou s’amuse, les deux copines vivent côte à côte cet étrange grand huit : le cyclone de la vie.

(suite…)

Toi plus que tout de Mia Sheridan

Résumé

Crystal a souvent perdu ceux qu’elle aimait et n’a jamais pu compter sur personne. En grandissant, elle s’est forgé une carapace de défiance et elle a appris à ne plus croire en rien. Lorsque Gabriel Dalton vient la voir dans le club de strip-tease où elle danse, elle croit qu’il est un homme comme elle en a croisé beaucoup. Il lui fait une proposition déconcertante qu’elle refuse aussitôt ; elle est déterminée à ne plus se laisser abuser par les hommes.

Gabriel a traversé une épreuve terrible, mais il a appris à se reconstruire morceau par morceau, à goûter tout ce que la vie peut lui offrir, à aimer son existence pourtant si tourmentée. Il a tout de suite remarqué Crystal, sa fragilité et sa méfiance. Lui qui garde de son passé une grande difficulté à vivre avec les autres, pourrait bien se rapprocher de Crystal. Si elle le lui permet et si elle commence à s’aimer elle-même.

(suite…)