Catégorie : Humour

Les chroniques d’août

Le mois d’août a été synonyme de vacances et de fortes chaleurs pour ma part. J’ai privilégié les lectures estivales, parfaites pour décompresser. Les voici :

L’anti-lune de miel de Christina Lauren

Olive et Ami sont sœurs jumelles. Si Ami réussit tout dans la vie, Olive, elle, cumule la maladresse et les coups de malchance. La roue tourne lorsque le mariage d’Ami vire au cauchemar et que tous les convives se retrouvent victimes d’une intoxication alimentaire, sauf Olive et Ethan, le frère du marié. Ami décide de leur offrir sa lune de miel de rêve à Hawaï. Le seul hic ? Olive et Ethan se détestent ! L’anti-lune de miel est un titre que j’ai adoré. On rit beaucoup dans cette histoire pleine de mensonges, de quiproquos et de surprises. Olive est attachante, on l’aime car elle est imparfaite et n’en loupe jamais une ! Ethan, lui, nous fait clairement rêver ! Il est drôle, charmeur et mystérieux. Tous les ingrédients sont réunis pour passer un excellent moment avec cette jolie romance !

L’anti-lune de miel de Christina Lauren, paru en juin 2020 aux éditions Hugo & Cie, 356 pages 17,00€

Et après tout ça, l’amour ! de Stéphanie Exbrayat

Marion est esthéticienne et vie à Paris. A l’approche de la trentaine, elle n’a qu’une hâte, trouver l’amour et fonder une famille. Si les rencontres en ligne ne donnent pas grand chose à part des situations cocasses et malaisantes, il se pourrait bien que l’Amour lui tombe dessus par le plus grand des hasards. Et après tout ça, l’amour ! est un roman frais et divertissant que j’ai lu en un après-midi. J’ai aimé Marion, une véritable miss gaffeuse qui n’en loupe jamais une. Elle se met toujours dans de drôles de situations, amusement garanti ! Un roman agréable qui permet d’oublier tous ses soucis avec des personnages attachants et déjantés !

Et après tout ça, l’amour ! de Stéphanie Exbrayat, paru en juin 2020 aux éditions Robert Laffont, 306 pages, 20€

Le petit roi du monde de Philippe Amar

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 9782266306058ORI-183x300.jpg.

Du haut de ses douze ans, Victor, né sous X, n’a connu que les familles d’accueil. Depuis huit ans, il est placé chez une « Tatie » qu’il adore. Il faut dire que Victor est bien intégré à son quartier, et qu’il est en quelque sorte la petite mascotte locale. Mais son quotidien change lorsque le père biologique qu’il n’a pas connu décède et que Victor va enfin pouvoir être adopté. Pour lui, pas question d’avoir des « parents de catalogue ». D’ailleurs, il l’a décidé, c’est lui qui va choisir sa maman. Le petit roi du monde est un roman d’une incroyable beauté. Il nous parle d’amours, de filiation, d’amitié et surtout, de rêves. Un titre plein d’optimisme à mettre entre toutes les mains !

Le petit roi du monde de Philippe Amar, paru en juin 2020 aux éditions Pocket, 464 pages, 7,95€

Une famille comme il faut de Rosa Ventrella

Dans les années 1980, nous rencontrons Maria, une Italienne de neuf ans qui vit à Bari, un village très pauvre situé dans les Pouilles. Là-bas, rares sont ceux qui font des études. Soit on devient pêcheur, soit on devient dealeur. Les femmes, elles, élèvent les enfants et s’occupent des tâches ménagères. Chacun a un surnom. Celui de Mari’ est « Malacarne », la « mauvaise graine », elle est différente des autres enfants. Elle est à la fois studieuse et effrontée. Ses capacités intellectuelles sont rapidement remarquées par son instituteur et un autre destin se présente à elle. J’ai eu un coup de cœur pour ce roman qui nous fait passer par toutes les émotions. Difficile pour Maria d’être entre deux univers : celui de son village sinistré et celui de sa nouvelle école emplie d’enfants privilégiés. Comment trouver sa place ? Une histoire passionnante qui nous fait réfléchir. Une très belle découverte italienne !

Une famille comme il faut de Rosa Ventrella, paru en juin 2020 aux éditions Pocket, 336 pages, 7,60€

Les chats, comment ils prennent soin de notre santé de Anne-Claire Gagnon

Adepte absolue des félins, je n’avais pas besoin de ce titre pour savoir combien les chats sont importants et nous font du bien. Si j’ai lu ce livre, c’est pour en savoir davantage sur les bienfaits qu’ils apportent à l’homme. Anne-Claire Gagnon est docteur vétérinaire et comportementaliste. Elle s’est basée sur de nombreuses études et témoignages afin d’écrire ce livre. Cet ami à quatre pattes nous aide à déstresser, fait baisser notre tension, aide les personnes autistes, apportent de la compagnie, et bien d’autres choses encore (et sûrement certaines que nous n’avons pas encore découvertes !). Un ouvrage qui nous apprend des choses pertinentes sur nos amis les chats.

Les chats, comment ils prennent soin de notre santé de Anne-Claire Gagnon, paru en juin 2020 aux éditions Robert Laffont, 256 pages, 19€

Comment s’est passé votre été ? Avez-vous fait de belles découvertes livresques ?

Les chroniques de mai

En mai, fais ce qu’il te plaît… ou presque ! Ce mois a rimé avec détente, des lectures divertissantes sous le soleil. Voici mes recommandations :

L’art d’échouer d’Elizabeth Day

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 9782714481917ORI-188x300.jpg.

J’ai découvert Elizabeth Day avec le roman L’invitation que j’avais adoré. Aujourd’hui, elle nous présente une non-fiction inspirée de son podcast How to fail qui a rencontré un vif succès au Royaume-Uni. L’Art d’échouer contient des chapitres thématiques : l’école, l’amitié, l’amour, le mariage etc.. On se retrouve fréquemment dans ce texte, on a tous un jour ou l’autre, été confronté à l’échec. Elizabeth Day nous montre que l’échec n’est pas une fatalité mais certainement l’occasion d’apprendre et de rebondir. Un titre teinté d’humour qui fait réfléchir sur notre rapport à l’échec, à l’heure où la réussite est si fièrement exhibée sur les réseaux sociaux.

L’art d’échouer d’Elizabeth Day, paru en mars 2020 aux éditions Belfond, 336 pages, 21,90€

Son espionne royale et le mystère bavarois (tome 2) de Rhys Bowen

Nous retrouvons Lady Georgiana, Georgie pour les intimes, dans les Londres des années 1930. Toujours aussi fauchée, la jeune femme se voit en plus confier une mission par la Reine. Celle-ci demande à Georgie d’accueillir la Princesse de Bavière, Hannelore, dans le but que son fils, le Prince de Galles en tombe amoureux. Pas facile d’héberger une jeune fille de dix-huit ans qui ne pense qu’à s’amuser et n’a pas la langue dans sa poche ! Un deuxième tome qui m’a davantage convaincue que le précédent. j’ai aimé les personnages, surtout le grand-père Cockney de Georgiana, sa meilleure amie Belinda et l’irrésistible et mystérieux Darcy. De l’amour, du mystère et de l’humour, un cocktail idéal pour passer un bon moment !

Son espionne royale et le mystère bavarois (tome 2) de Rhys Bowen, paru en juin 2019 aux éditions Robert Laffont, 384 pages, 14,90€

Ciao Bella de Serena Giuliano

Anna est une jeune femme qui entreprend une thérapie pour l’aider à surmonter ses innombrables phobies. Ses peurs en tous genres la paralysent et l’empêchent de vivre normalement : peur d’attraper une maladie, peur de perdre un proche, peur de prendre l’autoroute, peur de la foule, peur des restes de nourriture qui stagnent dans l’évier… Un rien la déstabilise ! Heureusement, sa psychologue, Lizzie va l’accompagner durant plusieurs années, l’aider à comprendre l’origine de ses angoisses et lui donner les clés pour avancer. Ciao Bella est un roman à la fois drôle et rafraîchissant. Anna est une jeune femme à l’humour débordant dont on aime suivre les aventures. Un titre aussi savoureux qu’une bonne pizza !

Ciao Bella de Serena Giuliano, paru en mars 2020 aux éditions Pocket, 272 pages, 6,95€

Les Détectives du Yorkshire tome 5 : Rendez-vous avec le danger de Julia Chapman

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 9782221240366ORI-195x300.jpg.

Samson et Delilah s’unissent pour résoudre une nouvelle affaire mêlant décès suspect à des vols de bestiaux qui sévissent à Bruncliffe et alentours. Si le tome précédent était un peu trop calme, ce cinquième opus est rempli d’action ! On ne s’ennuie pas une seule seconde avec cette intrigue aux multiples facettes. J’aime toujours autant les personnages principaux et secondaires sans oublier ce village terriblement cosy. Notre duo ne manque pas d’idées pour démasquer le ou les coupables. J’ai pris un grand plaisir à suivre leurs aventures. Une série formidable. Je n’ai qu’une hâte : lire la suite !

Les Détectives du Yorkshire tome 5 : Rendez-vous avec le danger de Julia Chapman, paru en novembre 2019 aux éditions Robert Laffont, 456 pages, 14,90€

Et du côté de la littérature jeunesse :

Kididoc : Mon imagier des 5 sens

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 9782092591635-300x300.jpg.

Mon imagier des 5 sens fait partie de la collection Kididoc adressée aux petits, dès l’âge de 6 mois. Sous forme carrée et cartonnée, ce petit album s’emporte partout et est ultra-résistant. Cet imagier s’intéresse aux 5 sens et est très ludique. Parents et enfants peuvent s’amuser grâce à un système de tirettes et de questions-réponses. Un classique qui permettra aux tout-petits d’apprendre de nouveaux mots.

Kididoc : Mon imagier des 5 sens de Nathalie Choux, paru en janvier 2020 aux éditions Nathan, 10 pages, 8,40€

Laissez-moi tranquille…

Leyla est un bébé babouin qui a des parents, mais aussi 9 tantes et 23 cousins. Tous lui font des câlins, des bisous et très vite, Leyla a besoin de s’isoler, d’être tranquille pour se reposer. Un album et des illustrations très douces, on apprécie l’univers sauvage de ces babouins hamadryas. Ce titre fait réfléchir sur les temps calmes, le fait de prendre son temps dans un monde où tout va (trop) vite. Et aussi, le plaisir de partir et de se retrouver !

Laissez-moi tranquille… de Galia Bernstein, paru en août 2019 aux éditions Nathan, 32 pages, 11,90€

Mia contre le Monstre Terrible

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 9782092589175-246x300.jpg.

Mia se balade dans la forêt, accompagnée de son chat Grochat. Ils jouent avec les feuilles, sautent dans les flaques et saluent les animaux : hérisson, renard, lapins ou encore souris. Soudain, ils tombent sur un Monstre Terrible, bien décidé à préparer une soupe à base d’animaux de la forêt. Mia et Grochat vont devoir redoubler d’ingéniosité pour déjouer le plan du Monstre. Un album très drôle mettant en scène une petite fille qui n’a décidément peur de rien. Les illustrations très colorées sont superbes ! Une chose est sûre, ce livre va beaucoup amuser les petits, dès l’âge de 3 ans !

Mia contre le Monstre Terrible de Nadia Shireen, paru en juillet 2019 aux éditions Nathan, 32 pages, 11,90€

Quelles sont les lectures que vous me conseillez ?

Les chroniques de novembre

Les jours raccourcissent, il fait froid et nous manquons cruellement de vitamine D. La bonne nouvelle ? C’est le retour des soirées cocooning et de la lecture sous un plaid, accompagnée d’un bon thé ! Je vous laisse découvrir les titres lus ce mois-ci :

Une certaine Annie de P. J. Vernon

Gray et son mari Paul passent les fêtes de fin d’année en famille. Très vite, on se rend compte que leur relation est compliquée, notamment en raison de l’alcoolisme de Gray. Lors d’une soirée, Gray a bu plus que de raison et ne se rappelle de rien. Paul, lui, a disparu. Quelques heures après, une certaine Annie laisse un message confus sur le portable de Gray, prétendant qu’elle sait tout de son mari… Une certaine Annie est un bon thriller psychologique à l’ambiance angoissante. J’ai aimé le paysage marécageux, la famille de Gray, les King qui semblent cacher bien des secrets et surtout Nina, en charge de l’affaire. Les pages défilent rapidement et on ne voit pas arriver cette fin, délicieusement machiavélique !

Une certaine Annie de P. J. Vernon, paru en septembre 2019 aux éditions de La Martinière, 400 pages, 22,00€

Les secrets de Cloudesley de Hannah Richell

Maggie est une jeune femme qui s’est expatriée il y a un an en Australie. Un matin, elle reçoit un appel l’informant que sa grand-mère, Lillian Oberon, est hospitalisée. Maggie rentre en Angleterre et Lillian la supplie de la ramener à Cloudesley, le manoir dans lequel elle vit depuis son mariage avec le défunt Charles Oberon. Nous suivons à la fois Lillian, une femme qui a sacrifié sa vie et renoncé à ses rêves et Maggie, qui a la vie devant elle et qui semble avoir tourné le dos à ses rêves. J’ai aimé ces portraits de femmes, leurs sombres secrets et surtout, l’amour qui les lie. Les secrets de Cloudelesy est un roman passionnant avec des personnages féminins bouleversants et un décor aussi beau que mystérieux.

Les secrets de Cloudesley de Hannah Richell, paru en octobre 2019 aux éditions Belfond, 368 pages, 20,00€

Prenez le contrôle de votre santé de Dr Rangan Chatterjee

Le Docteur Chatterjee exerce la profession de médecin généraliste en Angleterre. Au fil des années, il a appris à reconsidérer son travail, à ne plus se contenter de donner des anti-dépresseurs à quelqu’un qui se sent mal ou de traitement contre l’eczéma à quelqu’un qui fait des crises. Son approche est plus globale et part du postulat que de nombreuses maladies pourraient se soigner différemment. Bien entendu, chaque patient est unique et le Docteur Chatterjee ne se base que sur sa propre expérience. Il nous donne alors des conseils facilement applicables sur l’alimentation, la respiration, l’activité physique et le sommeil. On prend plaisir à suivre ces préconisations qui sont claires et accessibles. Moi-même, j’ai commencé à en réaliser plusieurs comme la désactivation des notifications, la suppression de Newsletters inutiles, ou encore, un renforcement musculaire plus régulier. Et je dois l’avouer, ces petits changements quotidiens me font du bien ! Un bel ouvrage, très bien illustré et utile à tous, à lire et à offrir !

Prenez le contrôle de votre santé de Dr Rangan Chatterjee, paru en octobre 2019 aux éditions Belfond, 272 pages, 20,00€

Vous faites quoi pour Noël ? de Carène Ponte

Pauline est une jeune femme un peu gaffeuse qui, après la fête (alcoolisée) de Noël du bureau, se retrouve dans une embarrassante situation. Pour s’en sortir, elle accepte de rendre un service au charmant gardien de son immeuble (et parfait inconnu). Embarquez sans plus attendre dans une comédie romantique irrésistible ! Noël n’est pas une fête que j’apprécie et pourtant, j’ai adoré l’ambiance de ce livre : les paysages de montagne, la famille, les bons petits plats et surtout, le romantisme ! Vous faites quoi pour Noël ? est un roman simple et plutôt prévisible mais on se régale car ses personnages sont formidables, on se marre et on passe un excellent moment ! A lire absolument avant le 24 décembre !

Vous faites quoi pour Noël ? de Carène Ponte, paru en novembre 2019 aux éditions Michel Lafon, 302 pages, 15,95€



Les chroniques de juillet

Bonjour à tous,
Je vous retrouve avec grand plaisir pour vous parler de mes lectures de l’été, j’espère que cet article vous donnera des idées de romans à emporter pour vos vacances !

Les Filles d’Ennismore de Patricia Falvey

Début du XXème siècle, deux enfants que tout oppose se rencontrent : Rosie, fille de métayer et Victoria, fille de Lord et Lady Ennis. Victoria voit en Rosie une amie et supplie ses parents de la faire étudier avec elle, à Ennismore. Ils acceptent à contrecœur. Nous suivons Rosie et Victoria par chapitre alterné, chacune dans un univers bien cloisonné. Les Filles d’Ennismore nous parle de conventions, de lutte des classes et d’identité. J’ai adoré voir chacune grandir, évoluer, se révolter dans une Irlande en plein bouleversement. Une belle histoire d’amour, de féminisme et d’amitié, à lire absolument !


Les Filles d’Ennismore de Patricia Falvey, paru en avril 2019 aux éditions Belfond, 416 pages, 22,00€

Les aventures de Donovan S. de Virginie Nuyen

Donovan S. est LE boucher de luxe par excellence. Il sublime la viande, envoûte ses clients fortunés et est encensé par la critique. Il faut dire que s’il ne vend pas de lunettes à un aveugle, il vend de la viande à un végétarien ! Nous suivons donc Elena, une cliente conquise qui va rapidement se voir offrir un poste aux côtés du boucher de stars. Donovan S. voit les choses en grand et compte bien conquérir le monde (rien que ça !). Ce titre est un roman satirique drôle et loufoque qui vous fera certainement réfléchir le luxe et nos modes de consommation !


Les aventures de Donovan S. le boucher qui était à deux doigts de conquérir le monde de Virginie Nuyen, paru en février 2019 aux éditions Nil, 192 pages, 17,00€

Au Loup de Lisa Ballantyne

Angela est une jeune adolescente rebelle et difficile. Lors d’une dispute particulièrement violente avec sa mère, Angela déclare qu’elle a été sexuellement agressée par son professeur de théâtre. De son côté, Nick, le professeur et père de famille, nie les faits. L’un deux ment, mais qui ? Et si la vérité était plus compliquée qu’il n’y paraît ? Pour le découvrir, Lisa Ballantyne propose un récit à plusieurs voix où chacun essaie de faire entendre la sienne. Si j’ai deviné la fin un peu trop rapidement, j’ai tout de même passé un excellent moment de lecture. Au Loup est un très bon thriller psychologique habilement construit. J’ai particulièrement apprécié le fait de suivre un drame à travers les yeux des différents personnages.

Au Loup de Lisa Ballantyne, paru en juin 2019 aux éditions Belfond, 336 pages, 20,00€

Les sales gosses de Charlye Ménétrier McGrath

Jeanne est une vieille dame en colère. Et pour cause, ses enfants l’ont placée en maison de retraite où elle s’ennuie ferme. Jeanne est bien décidée à en faire baver à ses « sales gosses » et pour ce faire, elle ne manquera pas d’idées ! Alors qu’elle se morfond, Jeanne va rencontrer une joyeuse bande de personnes âgées qui pourraient bien la faire changer d’idée sur la maison de retraite ! Les sales gosses est un roman que j’ai adoré, tant pour ses personnages pétillants que les émotions qu’il nous procure. On passe du rire aux larmes très facilement ! Et surtout, ce titre est tout bonnement un beau message plein de tendresse envers nos aînés.

Les sales gosses de Charlye Ménétrier McGrath, paru en mai 2019 aux éditions Fleuve, 264 pages, 17,90€

Du côté du bonheur d’Anna McPartlin

1995 en Irlande, Maisie a quitté un mari violent et élève à présent seule, son fils et sa fille. En plus de ses longues journées au travail, elle doit aussi s’occuper de sa mère atteinte de la maladie d’Alzheimer. Le soir du 1er janvier, son fils, Jeremy, quitte la maison et ne rentre pas. Anna McPartlin dresse des portraits émouvants de ses personnages. J’ai particulièrement aimé Maisie, une femme incroyablement combative et Fred, qui éprouve des sentiments très forts pour elle. Du côté du bonheur est un drame qui laisse entrevoir de l’espoir et de la lumière au bout du tunnel. Mon premier roman d’Anna McPartlin et je suis conquise. Une très beau titre que je vous recommande chaudement.

Du côté du bonheur d’Anna McPartlin, paru en mai 2019 aux éditions Pocket, 432 pages, 7,90€

Qu’avez-vous pensé de cette sélection ? Quels sont les titres qui vous font de l’oeil ?

Les chroniques de juin

Bonjour à tous,

L’été est enfin là et je compte bien vous aider à choisir vos lectures estivales ! Juin n’a pas été un mois très productif mais je vous laisse découvrir sans plus tarder mes lectures du mois !

Tout ce que je sais sur l’amour de Dolly Alderton

Dolly Alderton est une journaliste anglaise. Tout ce que je sais sur l’amour est son premier livre, dans lequel elle se confie. Dolly Alderton nous parle de son adolescence, des premiers émois à l’époque des balbutiements de MSN, des années d’études où l’alcool coule à flot et du passage à l’âge adulte. A chaque étape de sa vie, elle nous dévoile une facette de l’amour, tel un kaléidoscope. Un titre qui se lit facilement, et qui m’a fait sourire, rire et m’a beaucoup émue. J’ai passé un très bon moment !

Tout ce que je sais sur l’amour de Dolly Alderton, paru en janvier 2019 aux éditions Mazarine, 432 pages, 20,00€

La Belle et L’Oiseau de Ken Follett

Il y a fort longtemps, dans le Royaume du Turkestan, Katerina, âgée de 13 ans, devint la quatre-vingt-dix-neuvième épouse du Sultan. Ce dernier est un vieil homme qui n’a rien d’un prince charmant et Katerina se retrouve enfermée au sérail. Lors d’une soirée organisée par le Sultan, le regard du jeune guitariste croise celui de notre douce héroïne et le coup de foudre se produit. Comment nos jeunes protagonistes vont-ils parvenir à se retrouver ? Ken Follett nous embarque dans ce joli conte oriental aux personnages attachants. J’ai particulièrement aimé l’humour qui plaira aux petits comme aux plus grands !

La Belle et L’Oiseau de Ken Follett, paru en mai 2019 aux éditions Robert Laffont, 80 pages, 8,90€

Retour à Duncan’s creek de Nicolas Zeimet

Retour à Duncan’s creek est l’histoire de trois adolescents unis comme les doigts de la main jusqu’à un drame qui va changer la donne. Des années plus tard, Jake, l’un d’entre eux, décide de revenir dans son Utah natal. Un road-trip dont personne ne sortira indemne… J’avais hâte de découvrir ce titre, hélas, ma lecture fut laborieuse. Je n’ai pas su m’attacher aux personnages et je n’ai pas adhéré à l’intrigue. Une très belle écriture mais je suis passée complètement à côté de ce roman…

Retour à Duncan’s creek de Nicolas Zeimet, paru en avril 2019 aux éditions 10-18, 408 pages, 8,40€

Les détectives du Yorkshire tome 2 : Rendez-vous avec le mal de Julia Chapman

Dans Rendez-vous avec le mal, nous retrouvons Delilah et Samson dans une nouvelle enquête. Madame Shepherd, une pensionnaire de la maison de retraite de la ville vient trouver Samson et lui dit que quelqu’un veut la tuer. Ce dernier a bien du mal à la prendre au sérieux, tant ses propos sont confus. Et il a bien tort, car on dirait qu’il se passe de drôle de choses à la maison de retraite de Fellside Court ! Cet opus est bien plus captivant que le précédent, j’ai pris grand plaisir à le lire. Les personnages sont plaisants, les décors géniaux et les habitants, tellement attachants ! L’enquête est bien plus complexe qu’il n’y paraît, un vrai régal ! Qu’attendez-vous pour découvrir cette série ?

Les détectives du Yorkshire tome 2 : Rendez-vous avec le mal de Julia Chapman, paru en juin 2018 aux éditions Robert Laffont, 408 pages, 14,90€

Quels sont les romans que vous me recommandez pour passer un bel été ?

Les chroniques de mai

« En mai, fais ce qu’il te plaît », me concernant, j’ai pu lire pas moins de 7 titres qui me faisaient de l’oeil, depuis leur étagère. Et je vous les présente, sans plus tarder !

La maison des oubliés de Peter James

Peter James est un auteur très connu pour ses thrillers, dont j’ai dévoré un grand nombre. La maison des oubliés est plutôt un livre mêlant horreur et fantastique, j’étais particulièrement impatiente de retrouver Peter James dans un tout autre genre. Dans ce titre, nous rencontrons Ollie, sa femme et leur fille, qui s’apprêtent à emménager à Cold Hill House, un manoir à l’abandon avec fort potentiel. Très vite, des événements étranges s’y produisent : apparitions, dégâts matériels, cauchemars,… L’ambiance prend une tournure inquiétante et on se demande bien quelle en sera l’issue ! Si l’histoire a su m’entraîner dès les premières pages, j’ai, hélas, vite déchanté. Les péripéties sont prévisibles et on retrouve un bon nombre de clichés sur la maison hantée. Les personnages sont assez plats et manquent de profondeur. La fin n’apporte pas suffisamment de réponses et nous laisse sur notre faim. Enfin, je n’ai pas été convaincue par le style d’écriture, j’ai souvent eu l’impression de lire un roman jeunesse. Dommage !

La maison des oubliés de Peter James, paru en mars 2019 aux éditions Fleuve, 352 pages, 19,90€

L’ivresse des libellules de Laure Manel

Quatre couples d’amis partent chaque année ensemble en vacances. Cet été, ils louent une superbe villa en Ardèche, sans les enfants. Tout se passe à merveille (ou presque), jusqu’à l’arrivée de Valentine, une libraire célibataire que l’une des amie a voulu convier. L’ivresse des libellules est un roman frais, divertissant, qui parle de l’amour, de l’amitié, de nos petits et grands défauts, des relations humaines, tout simplement. On se reconnaît en ces personnages qui nous touchent, qui nous agacent et qui nous ressemblent finalement ! J’ai passé un très bon moment de lecture qui me donne envie de découvrir les précédents romans de Laure Manel !

L’ivresse des libellules de Laure Manel, paru en avril 2019 aux éditions Michel Lafon, 381 pages, 18,95€

Le bel avenir de Robin Kirman

Harvard, en 1997, nous découvrons trois étudiants très différents : Alice, Georgia et Charlie. Ils n’ont rien en commun, sauf peut-être leur ambition et leurs rêves de gloire. Un tragique événement (le meurtre d’une élève de leur promo) va changer leur vie à jamais. Le bel avenir n’est pas un thriller mais un roman profond qui parle de relations humaines, d’amour et d’apprentissage. Les protagonistes sont travaillés en profondeur, impossible de ne pas se laisser captiver par leur histoire ! L’écriture de Robin Kirman et la construction de son roman ont su me convaincre. Un roman obsédant et difficile à reposer !

Le bel avenir de Robin Kirman, paru en novembre 2018 aux éditions 10-18, 456 pages, 8,80€

Les sentiers de l’oubli de Margaret Mizushima

Mattie est agent de police. Sa particularité ? Elle ne sort jamais sans Robo, son berger allemand et coéquipier. Lors d’une patrouille, elle découvre le corps d’une adolescente dans les bois, à proximité de Belle, son chien blessé par balle. L’enquête est rapidement ouverte et Mattie est bien décidée à la résoudre ! Si le sujet n’est pas particulièrement novateur, j’ai pris plaisir à suivre Mattie et Robo dans leur quotidien. Il faut dire que tous deux sont attachants ! J’ai aussi apprécié le cadre de l’histoire, en plein coeur d’un petit village du Colorado où la drogue et la violence sévissent. Le premier tome d’une série qui s’annonce très plaisante !

Les sentiers de l’oubli de Margaret Mizushima, paru en mars 2019 aux éditions Belfond, 336 pages, 20,00€

Illusion tragique de Gilda Piersanti

Mario est un garçon âgé de dix ans qui s’amuse à épier son voisin, Monsieur Ruper, par la fenêtre de sa salle de bain. Mais la curiosité est un vilain défaut et il se pourrait qu’elle ait de dramatiques conséquences. Je n’en dirais pas plus au sujet de l’histoire car, dès le deuxième chapitre, Gilda Piersanti nous prépare un rebondissement qui change la donne ! Illusion tragique est un roman bien construit et étonnant qui mêle fiction et réalité. Notre auteure italienne nous réserve de nombreuses surprises et nous mène par le bout du nez, j’adore !

Illusion tragique de Gilda Piersanti, paru en mars 2019 aux éditions Pocket, 272 pages, 7,20€

Le chant des revenants de Jesmyn Ward

Jojo a treize ans et vit chez ses grands-parents noirs, dans une ville pauvre du Sud des États-Unis. Il s’occupe de sa petite sœur, tel un parent de substitution. Leur mère, Léonie, est une jeune toxico, instable, incapable de s’occuper d’eux. Le père, Michael, lui, est un homme blanc qui purge une peine de prison. Un jour, le téléphone sonne, Michael va être libéré. Leonie décide de prendre ses deux enfants avec elle, ainsi qu’une amie peu recommandable pour aller chercher Michael. Commence alors un road-trip inquiétant…
Le chant des revenants est un puissant roman à trois voix aux thématiques poignantes : le racisme, l’Amérique profonde, la drogue, l’amour et le pardon. L’écriture de Jesmyn Ward nous emporte, plus rien n’existe autour de nous. Un titre puissant et inoubliable.

Le chant des revenants de Jesmyn Ward, paru en février 2019 aux éditions Belfond, 272 pages, 21,00€

Un clou dans le bec de Maxime Poisot et Emmanuelle Teyras

Machisme et sexisme sont omniprésents dans notre société. Cette bande dessinée reprend des saynètes du quotidien : en famille, dans la rue, au travail, etc., un ensemble de situations comiques où les femmes prennent le pouvoir et clouent le bec des hommes ! Un titre qui fait du bien et qui, je l’espère, fera avancer les choses dans le bon sens !

Je remercie Babelio et les éditions Marabout pour cet envoi !

Un clou dans le bec de Maxime Poisot et Emmanuelle Teyras, paru en février 2019 aux éditions Marabout, 10,00€

La sélection est à présent terminée. Quels sont les titres que vous aimeriez découvrir ? Quels sont vos coups de cœur de mai ?


La tortue qui respirait par les fesses de Brooke Baker

Résumé

Saviez-vous que…
les rhinocéros urinent pour séduire leurs partenaires?
les zèbres ne peuvent pas dormir seuls?
les vers de terre ont 5 cœurs (et les limaces, 32 cerveaux)?
les éléphants sont incapables de sauter?
le guacamole est un poison mortel pour les hamsters?

Des histoires d’animaux incroyables mais vraies, aussi mignonnes que drôles et 100 % authentiques, à découvrir sous le trait exquis de Brooke Barker.

(suite…)

Bienvenue à Paradise Lodge de Nina Stibbe

Résumé

Été 1977 à Leicester, Angleterre.
Lizzie Vogel, 15 ans, ne fait jamais rien comme tout le monde. Pourquoi se compliquer la vie à sortir avec des garçons, se rebeller comme la bande de punks du collège ou faire du baby-sitting quand on peut… travailler à mi-temps dans une maison de retraite ? Lizzie est persuadée d’avoir trouvé la bonne planque à Paradise Lodge. Le job idéal pour renflouer les caisses sans être embêtée. Après tout, elle a quelques notions de ce que les personnes âgées ont le droit de manger ou non. Ça devrait suffire… Mais lorsqu’elle découvre que se rendre dans une morgue fait aussi partie de ses nouvelles fonctions, sa conviction en prend un coup. C’est alors que la nouvelle tombe : un établissement rival ouvre ses portes en ville, avec un meilleur parking et des cours de « seniorobic » (l’aérobic pour… vous avez compris). S’ils ne veulent pas perdre toute leur clientèle, les employés de Paradise Lodge vont devoir s’unir et rivaliser d’ingéniosité pour protéger « leurs » vieux. Ce qui ne va pas manquer de chambouler quelque peu leur quotidien…

(suite…)

Mon chien stupide de John Fante

Résumé

Un grand roman de John Fante, débordant de compassion et d’acide lucidité.

Un énorme chien à tête d’ours, obsédé et très mal élevé, débarque un soir dans la famille en crise d’Henry J. Molise, auteur quinquagénaire raté et désabusé. Dans leur coquette banlieue californienne de Point Dume, ce monstre attachant s’apprête à semer un innommable chaos.

Un joyau d’humour loufoque et de provocation tapageuse.

(suite…)

Débutantes de Jonah Lisa Dyer & Stephen Dyer

Résumé

…Megan est une vraie passionnée de foot, pleine d’ambition. Pas vraiment le profil de la fille  » girly « . Alors, quand sa belle-mère l’inscrit en secret à la saison des Débutantes, elle se fait vite remarquer par son attitude quelque peu… décalée. Si elle ne veut pas décevoir son père, elle a un mois pour prouver qu’elle sera à la hauteur du bal de fin d’année : apprendre les pas de danse, maîtriser les bonnes manières et la révérence à la perfection. Comme toute demoiselle texane respectable. Mais les robes à froufrous et les talons sont bien loin de son combo jean-baskets habituel. Et elle va vite découvrir que son nouveau rôle de débutante rime aussi avec rivalité. Alors que Megan se rapproche de Hank Waterhouse, la petite copine de celui-ci, une belle blonde au sourire parfait, ne compte pas se faire fouler l’herbe sous l’escarpin……

(suite…)