9782264064417Résumé

Londres, 1944. La Luftwaffe donne son assaut final sur la capitale déjà exsangue et les Londoniens se précipitent dans les abris souterrains. Au milieu du chaos, un bras coupé est exhumé par un groupe d’enfants jouant sur un site bombardé de l’East End. Le sergent détective Frederick Troy, de Scotland Yard, parvient à relier cette découverte à la disparition d’un scientifique de l’Allemagne nazie. Il met au jour une chaîne de secrets manant tout droit au haut commandant des Alliés, et pénètre les mystères d’un monde corrommpu, peuplé de réfugiés apatrides et d’agents secrets.

L’avis de Cassandre

J’ai la chance de faire partie des heureux sélectionnés par Babelio et la SNCF pour pouvoir lire un titre de la sélection Prix du Polar SNCF, je les remercie donc tous les deux. Mon choix s’est porté sur Black-Out, car j’apprécie beaucoup la maison d’édition 10-18 ainsi que sa collection Grands Détectives.

L’histoire se déroule en Angleterre, en 1944, Frederick Troy est lieutenant à Scotland Yard et une affaire lui est confiée. Un enfant a trouvé un bras humain et tout porte à croire qu’il s’agit d’un meurtre et non d’un bombardement. Avec son coéquipier, ils vont essayer d’élucider cette affaire qui est bien plus complexe qu’il n’y paraît.

Vous le savez probablement, je m’intéresse de très près aux histoires réelles ou fictives de la Seconde Guerre Mondiale. Alors lire un policier qui se passe à cette époque m’enchantait particulièrement. J’ai adoré l’ambiance et les fameux black-out qui consistaient à plonger la ville dans le noir pendant la nuit pour éviter les attaques aériennes. C’était aussi une période noire car les bombardements étaient fréquents, la guerre s’éternisait et les gens étaient las, tout simplement. A cause de cette période, il y a beaucoup de travail, peu de temps pour l’accomplir et les moyens sont limités. Mais notre personnage principal est un battant, prêt à désobéir aux ordres et nuire à sa santé pour réussir.

Black-Out est un roman policier qui a pour thèmes le complot et les jeux de pouvoirs. J’ai trouvé que la période historique était bien choisie pour mettre en place cette enquête. Seul bémol à mes yeux, c’est qu’il faut être très attentif car les personnages secondaires sont nombreux et que certains ont une histoire un peu compliquée.

Au final, j’ai apprécié ce titre, essentiellement pour sa sombre ambiance. J’ai pris plaisir à enquêter aux côtés de Troy et j’ai trouvé la fin assez surprenante. Black-Out mériterait de décrocher le prix !

Black-Out de John Lawton paru en avril 2015 aux éditions 10-18, 480 pages, 8,40€

10 Comments on Black-Out de John Lawton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *