Catégorie : Les avis de Cassandre

Le camp de Christophe Nicolas

Résumé

Un homme sort de terre, décharné, nu, un collier de métal autour du cou. Rassemblant ses dernières forces, il escalade un grillage et fuit, enfin libre. Le lendemain, il est retrouvé mort.
Six ans plus tard. Flora emménage dans la maison familiale au lieu dit La Draille. Cyril est venu l’aider, et Marie, sa compagne, doit les rejoindre le lendemain. Mais à son arrivée, Cyril et Flora ont disparu. Le village est désert. Vidé de tous ses habitants au cours de la nuit.
L’armée, une horreur indicible et la lâcheté des hommes séparent désormais Cyril et Marie.

(suite…)

Le gang des rêves de Luca Di Fulvio

Résumé

Une Italienne de quinze ans débarque avec son fils dans le New York des années vingt… L’histoire commence, vertigineuse, tumultueuse. Elle s’achève quelques heures plus tard sans qu’on ait pu fermer le livre, la magie Di Fulvio. Roman de l’enfance volée, Le Gang des rêves brûle d’une ardeur rédemptrice : chacun s’y bat pour conserver son intégrité et, dans la boue, le sang, la terreur et la pitié, toujours garder l’illusion de la pureté.

(suite…)

Le coin jeunesse #28

Bienvenue dans un nouveau rendez-vous Le Coin Jeunesse !
C’est l’été, il fait beau, alors quoi de mieux que de jolis albums pour s’évader ?

Joyeux anniversaire, Maman !

Quel plaisir de se replonger dans l’univers japonais de Satoe Tone ! Dans cette histoire, cinq poussins veulent faire un cadeau très spécial à leur maman. Cette année, pas question de se contenter de fleurs ou d’un bon gâteau. Ils partent à l’aventure, certains de trouver le cadeau idéal. Les cinq frères et sœurs vont vivre un beau voyage, à la rencontre des merveilles de la nature. Le texte est beau mais ce sont surtout les illustrations uniques de Satoe Tone qui vont émouvoir son lectorat. A chaque page, nous découvrons un univers coloré qui m’a laissée admirative. Et derrière, un message fort, la nature et la vie sont nos plus beaux cadeaux…

Joyeux anniversaire, Maman de Satoe Tone, paru en avril 2017 aux éditions Balivernes, 32 pages, 9€

Mieux que dix fées

Cet album présente dix fées. Chacune avec un pouvoir bien spécifique : la fée des chatouilles, la fée qui guérit tous les bobos, celle qui fait de bons petits plats et bien d’autres ! Ce petit livre est un vrai régal pour les yeux ! J’étais vraiment époustouflée à chaque page par la poésie qui se dégage mais aussi par les illustrations qui sont splendides.
Mieux que dix fées est une ode à la maman. Cet album est source d’amour et de tendresse et les jeunes enfants ne peuvent que l’adorer. A la fois à lire et à chantonner, le texte s’y prête dans les deux cas et ce n’est que plus agréable. J’ai aussi apprécié que le texte ne soit pas juste linéaire, droit, simple, il ondule sur les pages. Au contraire, il entre en mouvement, selon les mots. L’univers est à la fois magique et magnifique, deux mots qui se ressemblent et s’assemblent grâce à cet ouvrage.
En voilà un bien bel album ! Je ressors de ma lecture aussi émerveillée qu’une enfant et avec des étoiles plein les yeux  ! Un très beau cadeau à offrir aux jeunes mamans et à leurs petits bouts !

Mieux que dix fées de Lenia Major et Cathy Delanssay, paru en avril 2017 aux éditions Balivernes, 32 pages, 10€

Samedi

Samedi, c’est l’histoire d’un petit garçon qui nous explique tout ce qu’il aime dans la journée du samedi : réveiller ses parents, manger en famille, jouer avec son frère, aller aux goûters d’anniversaire, faire des corvées en s’amusant ou embêter ses parents. Les scènes sont drôles et tous les enfants pourront se reconnaître dans ces situations du quotidien. Les jeunes lecteurs pourront aussi rire, l’humour étant au cœur de l’album ! Les illustrations sont simples et efficaces. Samedi est un album joyeux qui montrent que les moments les plus simples sont aussi les plus heureux. Un titre à partager !

Samedi de Ian Lendler et Serge Bloch, paru en mars 2017 aux éditions Nathan, 40 pages, 10€

Une maison à hanter

Il y a quelques temps, j’ai découvert Une île sous la pluie de Morgane de Cadier et Florian Pigé, j’étais tombée amoureuse de ce titre, quel bonheur que le duo s’associe à nouveau dans Une maison à hanter ! La couverture, seule, est déjà magnifique, avec un fantôme texturé et avenant qui n’est pas sans nous rappeler la Lune et son incroyable beauté. Petit Fantôme fête ses 1000 ans, et ce jour est bien particulier puisque notre Petit Fantôme va devoir trouver sa propre maison à hanter. Malheureusement, la mission s’avère compliquée. Petit Fantôme n’est pas très convaincant dans son rôle et n’effraye personne. Jusqu’à ce que sa rencontre avec Nathan, un petit garçon, bouleverse la donne… Une maison à hanter est une histoire d’amitié qui repose sur « ensemble, on est plus fort » et qui traite aussi de la différence et de l’acceptation. C’est assurément une belle histoire qui s’achève sur une note humoristique mais qui doit aussi sa beauté aux illustrations de Florian Pigé. Nous nous promenons de décors en décors, tantôt sombres, tantôt clairs mais toujours rassurants. J’adore ce mélange de géométrie et de textures, un vrai régal ! Le petit plus ? L’album brille dans la nuit !

Une maison à hanter de Morgane de Cadier et Florian Pigé, paru en novembre 2016 aux éditions Balivernes, 32 pages, 13€

Quand la nuit devient jour de Sophie Jomain

Résumé

On m’a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m’enfonce une épine dans le pied, décrire l’échauffement d’une brûlure, parler des nœuds dans mon estomac quand j’ai trop mangé, de l’élancement lancinant d’une carie, mais je suis incapable d’expliquer ce qui me ronge de l’intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà.
La dépression.
Ma faiblesse.
Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n’est en mesure de m’aider. Dieu, la science, la médecine, même l’amour des miens a échoué. Ils m’ont perdue. Sans doute depuis le début.
J’ai vingt-neuf ans, je m’appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois.
Le 6 avril 2016.
Par euthanasie volontaire assistée.

(suite…)

Tout n’est pas perdu de Wendy Walker

Résumé

Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Un jour, il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, qui présente des troubles inquiétants. Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d’effacer le souvenir d’une abominable agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt. Mais si son esprit l’a oubliée, sa mémoire émotionnelle est bel et bien marquée.
Bientôt tous les acteurs de ce drame se succèdent dans le cabinet d’Alan, confiant leurs pensées les plus intimes, laissant tomber le masque, et faisant apparaître les fissures et les secrets de la ville aux apparences si tranquille…

(suite…)

Le coin jeunesse #27

Bonjour à tous,
On vous retrouve aujourd’hui pour une toute nouvelle sélection jeunesse d’albums colorés en tous genres, c’est parti !

Maman les p’tits bateaux

Maman les p’tits bateaux est la comptine de mon enfance qui me rappelle de très jolis souvenirs. Les éditions Nathan et plus précisément la collection Petit Nathan reviennent avec des petits livres au format carré qui sont des comptines à écouter. Les comptines sont toujours illustrées avec les paroles et un petit bouton gris où on peut appuyer et écouter les paroles chantées. Les illustrations sont douces et tendres avec des petits animaux souriants et des couleurs pastels. Une collection idéale pour découvrir les comptines et les chanter en famille !

Maman les p’tits bateaux de Yu-Hsuan Huang, paru en avril 2017 aux éditions Nathan, 10,95€
Parutions simultanées : Ainsi font, font, font et Dans sa maison un grand cerf

Bébé Loup fait des blagues

Quel plaisir de retrouver l’adorable Bébé Loup pour une nouvelle aventure ! Cette fois, Bébé Loup se comporte comme un chenapan et décide de cacher la bouteille de lait de Maman Loup qui cuisine ou les lunettes de Mamie Loup qui veut lire son journal, quel fripon ! A chaque double-page, il faut aider un membre de la famille de Bébé Loup à retrouver ses affaires cachées sous des rabats en feutrine. Un album amusant et coloré qui amusera les tout-petits !

Bébé Loup fait des blagues d’Emiri Hayashi, paru en mars 2017 aux éditions Nathan, 8 pages, 9,95€

Mon anniversaire animé

Mon anniversaire animé est un album carré, à tirettes. Aujourd’hui est un jour de fête mais pour pouvoir célébrer au mieux cet anniversaire, il faut avant tout réaliser quelques préparatifs ! Avec l’aide de leur maman, les enfants préparent le gâteau : ils vont chercher les ingrédients, les assemblent, cuisent le gâteau et le décorent, et hop, place à la fête ! Le jeune lecteur, à partir d’un an, est amené à utiliser les tirettes et à pousser les éléments pour participer à sa façon à la préparation du gâteau d’anniversaire. Un adorable album qui fait écho à de bons moments en famille…

Mon anniversaire animé de Louise Forshaw, paru en avril 2017 aux éditions Nathan, 12 pages, 6,95€

Je bricole !

Du nouveau dans la collection Kididoc que j’affectionne avec le titre Je bricole !. Dédié aux enfants de 2 ans et plus, nous suivons à présent un petit garçon qui va bricoler pour se fabriquer un cadre photo. Rien que la première de couverture m’a plu, on peut toucher le rouleau de peinture en moumoute, ce qui me fait déjà craquer ! A l’intérieur, on doit aider notre personnage à trouver le mètre déroulant parmi la multitude d’outils, on doit scier un morceau de bois en faisant coulisser la scie d’avant en arrière ou encore clouer un morceau de bois grâce au marteau qu’on peut abaisser. Cette collection est définitivement ma préférée de chez Nathan, les illustrations sont jolies et modernes, le concept est bien pensé et les Kididoc abordent réellement tous les thèmes du quotidien. On y trouve aussi des conseils pour les petits bricoleurs en herbe qui serviront à coup sûr ! Attention toutefois à ne pas jouer les apprentis bricoleurs sans la compagnie d’un adulte !

Kididoc : Je bricole ! de Marion Billet, paru en mars 2017 aux éditions Nathan, 12 pages, 10,95€

Tous différents !

Vers 3 ans, l’enfant prend conscience des ressemblances et des différences avec les personnes qui l’entourent. Certains sont des filles, d’autres des garçons, certains sont grands, petits, jeunes, âgés ou ont une couleur de peau différente. Au final, chacun est unique et a des caractéristiques qui lui sont propres. Tous différents ! est un album qui parle de 5 copains, tous différents. A chaque double-page, nous avons les caractéristiques du visage de chacun : la couleurs des yeux, la couleur des cheveux, la couleur de la peau, des lunettes, un grain de beauté, etc. Chaque enfant rêve d’avoir l’attribut d’un de ses amis. C’est donc au lecteur de modifier l’apparence de l’enfant grâce aux pièces détachables qui constituent son visage. Cet album permet de prendre conscience que chacun a quelque chose qui lui est propre et qu’on a tous des qualités. Cela permet aussi de s’ouvrir aux autres et d’accepter leurs différences. Un album très chouette et ludique !

Tous différents ! de Laure du Fay, paru en mars 2017 aux éditions Nathan, 10 pages, 10,90€

Compte jusqu’à 100

Le titre parle de lui-même, cet album grand format permettra aux enfants d’apprendre à compter… jusqu’à 100 ! Compter n’est pas une chose facile et ce titre remplit à merveille son objectif. Le but est d’apprendre progressivement à compter toutes sortes de choses : compter deux petits chiens, compter des maisons, compter les fleurs, et pourquoi pas, compter les étoiles ? Plus on progresse et plus l’univers devient coloré, les enfants en prendront plein les yeux ! De plus, il y a de petits défis à chaque double-page pour s’amuser d’autant plus ! Un album bien construit et motivant, réussite assurée !

Compte jusqu’à 100 de Felicity Brooks, paru en février 2017 aux éditions Usborne, 24 pages, 12€

 

S’accrocher aux étoiles de Katie Khan

Résumé

Dérivant dans l’espace, Carys et Max n’ont plus que 90 minutes disponibles d’oxygène – 90 minutes durant lesquelles il vont essayer de sauver leur vie.

Accrochés l’un à l’autre, les deux amoureux regardent la planète bleue, se souviennent de leur rencontre, et évoquent le monde qu’ils laissent derrière eux. Un monde censément idéal, duquel l’amour véritable est banni.

(suite…)

Before I fall de Lauren Oliver

Résumé

Et s’il ne vous restait plus qu’un jour à vivre ? Que feriez-vous ? Qui aimeriez-vous embrasser ? Et surtout à quel sacrifice seriez-vous prête pour changer votre destin ? » Samantha Kingstone a tout pour elle : le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales, et une cote de popularité illimitée. Ce vendredi de février aurait dû être un jour comme les autres. Un jour parfait dans une vie de rêve. Mais ce vendredi de février est le dernier pour Sam. Pourtant elle va obtenir une deuxième chance. Ou plutôt six chances. Six jours pour démêler le mystère entourant sa mort. Six occasions de découvrir la vraie valeur de tout ce qui l’entoure. Ce vendredi est le dernier jour de la vie de Sam. Ou le premier ?

(suite…)

Ikigai de Francesc Miralles et Héctor Garcia

Résumé

La scène se passe dans un parc à Tokyo.

Deux amis conversent sur le sens de la vie et sur l’étonnante longévité des Japonais. Un mot est alors lancé : ikigai, qui signifie littéralement « la joie d’être toujours occupé ». D’après les Japonais, nous possédons tous un ikigai, une raison d’exister, qui nous pousse à nous lever chaque matin et à être acteurs de notre vie.

C’est ainsi que les deux amis, Héctor García et Francesc Miralles, décident de se lancer dans une passionnante enquête à travers le Japon. Partis à la rencontre des « supercentenaires » du hameau d’Ogimi, dans l’archipel d’Okinawa, ils passent de longs mois sur place à s’imprégner de la mentalité et des us et coutumes locaux. Comment ces « supercentenaires » définissent-ils leur ikigai et en quoi les guide-t-il au quotidien ? Quelles sont les habitudes à adopter pour mieux vivre ?

(suite…)

Disparue de Darcey Bell

Résumé

En apparence, tout oppose Emily, une femme d’affaires mariée et sophistiquée, et Stephanie, une jeune veuve sans emploi qui partage son temps entre son fils, Miles, et la rédaction de son « blog de maman ».
Elles s’entendent pourtant à merveille. Elle ont noué, dans leur petite ville du Connecticut, une amitié très forte, tout comme celle qui lie leurs deux garçons de cinq ans.
Lorsqu’Emily lui demande de récupérer son fils, Nicky, à la sortie de l’école, Stephanie accepte, tout naturellement. Mais les jours passent et Emily ne revient pas.
Peu à peu, Stephanie la remplace auprès de Sean, le mari d’Emily. De façon peut-être un peu trouble, ambiguë et excessive parfois. C’est aussi ce que semble penser l’ombre qui épie, cachée, Stephanie et Sean.

(suite…)